Les jeux vidéo….

   Sont parfois très utiles :

   Une lycéenne de Tokio  a pu échapper à son ravisseur en envoyant un message de détresse aux autorités via une console de jeux vidéo. Véritable histoire de fou !

   

    Les consoles de jeux vidéo Résultat d’images pour console de jeu vidéo images ont plus d’une facette. C’est ce que l’on a pu constater avec une affaire incroyable révélée par le média japonais Maini Shimbun et relayé par  »Vice  ». C’est à Tokyo au Japon qu’une lycéenne de la banlieue de Saitama, au nord de la capitale, a été retenue prisonnière pendant un mois et a réussi à s’échapper en utilisant une console de jeux vidéo.

    D’après Vice, la jeune femme a été portée disparue le 4 juillet dernier. Sa famille a déclaré l’événement auprès de la police de Tokyo après qu’elle ne soit pas rentrée chez elle ce soir-là. Cette dernière se trouvait dans le quartier de Shinjuku pour un rendez-vous avec Goto Hiroyasu, un entrepreneur de 44 ans qu’elle aurait vraisemblablement rencontré sur les réseaux sociaux. Ils se sont ensuite rendus chez lui où l’homme lui a confisqué son téléphone portable et l’a empêchée de partir.

   Après un mois de captivité, le 5 août, elle a réussi à prendre contact avec la police de Saitama grâce à une console de jeux vidéo qui, par chance, était connectée au réseau internet. Elle a ainsi pu envoyer un message à la plateforme d’urgence :  » Je suis retenue prisonnière et je ne peux pas m’échapper  ». L’analyse du message a conduit les autorités au domicile de Goto Hiroyasu où elles ont trouvé la lycéenne attachée par des câbles en métal à un tuyau.

Un coup de chance

   Heureusement que la jeune femme a trouvé cette console sinon on ne sait pas encore combien de temps aurait pu durer sa captivité. En effet, les voisins ont affirmé au média local FNN n’avoir aucune idée de la présence de la victime car ils n’avaient entendu aucun bruit suspect ou cri de sa part.

    Si la lycéenne a pu retrouver sa famille, les investigations se poursuivent pour comprendre quelles ont été les circonstances exactes de la rencontre entre le quadragénaire et sa victime.

L’incroyable histoire de Mike le poulet sans tête !!!!

MikeTheHeadlessChicken.jpg

 Son histoire est parfois considérée comme un canular, et son propriétaire l’a emmené à l’université d’Utah à Salt Lake City pour démentir la rumeur. Il est encore aujourd’hui impossible de confirmer l’histoire

   Mike le poulet sans tête (20 avril 1945 – 17 mars 1947), également connu sous le nom de Miracle Mike était un poulet  » Wyandotte  » ?  qui a vécu pendant 18 mois après que sa tête avait été coupée. Bien que l’histoire a été pensé par beaucoup pour être un canular, le propriétaire de l’oiseau l’a emmené à l’Université de l’Utah à Salt Lake City pour établir les faits…

La décapitation :

    Le 10 septembre 1945, l’agriculteur Lloyd Olsen Résultat d’images pour agriculteur lloyd olsen  de Fruita, Colorado, avait l’intention de dîner avec sa belle-mère et a été envoyé à la cour par sa femme pour ramener un poulet. Olsen a choisi un poulet Wyandotte de cinq mois et demi nommé Mike. La hache a enlevé la majeure partie de la tête, mais a manqué la veine jugulaire, laissant une oreille et la plupart du tronc cérébral intact. 

   En raison de la tentative ratée d’Olsen de décapiter Mike, le poulet était encore capable de s’équilibrer sur une perche et de marcher maladroitement. Il a essayé de  picorer pour la nourriture, et le corbeau, mais avec un succès limité; son  » oe  » ?? se composait d’un bruit de gargouillement fait dans sa gorge. Comme   Mike n’est pas mort, Olsen décide plutôt de s’occuper de l’oiseau. Il lui a donné un mélange de lait et d’eau par l’intermédiaire d’une pipette, et lui a donné de petits grains de maïs et de vers.

Il ( le poulet lol )  meurt en mars 1947, dans un motel de Phoenix. Ses propriétaires auraient oublié la seringue permettant de dégager le mucus de sa gorge sur le lieu de la foire et il meurt étouffé. Cependant, pendant plusieurs années, Lloyd Olsen nie avoir laissé mourir l’animal et affirme l’avoir vendu  !?

Hypothèses concernant sa survie :

Dans des conditions normales, un poulet décapité ne survit pas plus d’une quinzaine de minutes…..

  Selon un chercheur de l’université de Newcastle, le fait que la tête ait été coupée à ras aurait permis la conservation de 80 % de son cerveau en masse, permettant ainsi de conserver différentes fonctions vitales comme le battement cardiaque, la respiration et la digestion. Un caillot sanguin aurait pu se former rapidement après la décapitation, empêchant qu’il ne se vide de son sang.

   Lors de la visite de Mike, les scientifiques de l’université de l’Utah auraient émis l’hypothèse selon laquelle le tronc cérébral aurait été conservé ainsi que la carotide.    Cependant, cette hypothèse a été invalidée et aucune trace ne reste de cette affirmation dans les archives de l’université

Journée du poulet sans tête !

Depuis 1999 et chaque année, la ville de Fruita fête la journée de Mike le poulet sans tête (Mike the Headless Chicken Festival en anglais) au mois de mai . Une statue a été érigée en sa mémoire dans la même ville !!!!!

Premier vide-greniers d’Europe, réservé aux naturistes……

   Aux Sables d’Olonne ce dimanche 30/06, se tenait le premier vide-greniers d’Europe, réservé aux naturistes.

   Près d’une centaine de personnes se sont promenées nues dans les allées de cette brocante insolite.

 » Bon, chérie, qu’est ce qu’on fait, on y va ?  » Ce couple de Vendéens hésite. Il faut dire que le vide-greniers qui se déroule à quelques mètres d’eux est pour le moins insolite. Dimanche  , aux Sables d’Olonne, il est réservé aux naturistes. Une première en Europe.      » On vous demande de respecter notre philosophie, rappelle à l’entrée à chaque personne, Christian, président de l’association naturiste vendéenne et co-organisateur de l’événement. Vous avez le vestiaire en entrant à gauche. On vous demande de vous déshabiller et de ne garder que le masque et vos chaussures.  »

   C’est Nehru Hattais, le propriétaire du vide-greniers permanent des Olonnes et naturiste occasionnel, qui en a eu l’idée il y a un peu plus d’un mois. Il l’a soumise aux associations naturistes et tout s’est accéléré.  » C’était un concept original, confie Ludovic Richard, président d’ Happy Nat, asso co-organisatrice. Et ça allait bien avec notre état d’esprit : ici, on recycle plutôt que de jeter. On avait l’occasion avec ce vide-greniers de joindre l’utile à l’agréable.  » La date est vite trouvée : le premier week-end de juillet, ça tombe bien, c’est la journée internationale du sans maillot.

Quelques messages d’insultes…

    De 9 h à 17 h, une centaine de personnes est venue chiner dans ce grand bâtiment de 600 m2 (dont les vitres ont été occultées) du vide grenier permanent des Olonnes, créée il y a six mois. 150 boxes, avec des articles aussi différents les uns que les autres (bibelots, livres, vêtements etc.), ont été installés.  » J’ai reçu trois messages d’insultes sur Internet, regrette Nehru Hattais. On me disait que j’étais un sale dégoûtant de faire ça ou que c’était un bon moyen d’attraper le Covid-19. Je rappelle juste que le coronavirus, jusqu’à preuve du contraire, ne se propage pas par les autres orifices que la bouche et le nez…  »

Certains ont réalisé leur première expérience naturiste ce dimanche.
Certains ont réalisé leur première expérience naturiste ce dimanche. 

Le public est majoritairement composé de pratiquants du naturisme. Comme Laurine, 19 ans, et Hugo, 20 ans, de Saint-Philbert-de-Grand-Lieu par exemple.  » C’était vraiment super, lâchent-ils en chœur. On a acheté pas mal de choses. L’ambiance était sympa car on se connaît quasiment tous entre adhérents d’assos.  » Ou comme Jeff, 25 ans,  » naturiste de plage, mais pas adhérent d’association » » qui n’est pas du tout effrayé quand on lui indique qu’il va falloir se dévêtir.

 » On peut entrer quand même habillé ?  »

     D’autres sont plus rétifs à l’idée de se retrouver en tenue d’Adam et Eve. Un couple de sexagénaires, originaire des Sables d’Olonne, avoue son plaisir de pouvoir se balader enfin dans un vide-greniers, après plusieurs semaines d’interdiction.  » Mais euh…, il faut vraiment qu’on se dévêtisse ? On ne peut pas entrer habillé ?  » , lance, un peu mal à l’aise, le mari, avec son masque à la main. Aucune exception. Le couple fera demi-tour, sans pénétrer dans le grand bâtiment, avec le sourire.  » Cela ne me dérange pas, mais je ne me vois pas me déshabiller aujourd’hui…  », justifiera la femme.

   Quelques minutes plus tard, un père, avec ses deux filles, lance quelque peu énervé :      »Non, mais c’est quoi ce délire ? Faut être tout nus pour entrer ?  » Aussitôt arrivé, aussitôt reparti. Pas le cas de David, un Mayennais de 42 ans.  » Je n’ai jamais fait de naturisme, j’ai envie d’essayer car j’y pense depuis un moment. C’est l’occasion pour moi aujourd’hui.  » Quelques secondes plus tard, le voilà privé de textile à flâner dans les allées de la brocante.  »C’était sympa, pourquoi pas le refaire ?  », confie-t-il en sortant, les mains vides.  » L’essayer, c’est l’adopter  », rit au loin, un des organisateurs.

C’était il y a environ 85 ans :

12 juin 1935

Un armistice met fin à la guerre du Chaco

    La grande plaine du Chaco,Résultat d’images pour carte géographique :plaine du chaco inhospitalière mais supposée riche en pétrole, a été l’enjeu d’une guerre meurtrière entre le Paraguay et la Bolivie de 1932 à 1935.

   Elle s’acheva sur un armistice, le 12 juin 1935, avec de graves conséquences pour le pays vaincu, la Bolivie.

Montée des tensions :

    La Bolivie a bénéficié  » à sa naissance  » d’un accès à l’océan mais l’a perdu à la suite de la guerre du Pacifique, de 1879 à 1883, à l’issue de laquelle le Chili a annexé toute sa zone côtière. Pour sortir de son enclavement, l’ancien Haut-Pérou convoite la rivière Paraguay car elle lui permettrait de rejoindre l’estuaire de La Plata, sur l’océan Atlantique. Cette rivière délimite la frontière orientale de la Bolivie et traverse le Chaco, une région partagée entre l’Argentine, le Paraguay et la Bolivie.

  Pour compliquer l’enjeu, voilà que l’on prétend au début du XXe siècle que le Chaco pourrait abriter du pétrole… La rumeur se révèlera infondée et le pétrole se fait toujours attendre !

  Toujours est-il que la Bolivie construit des forts dans une zone que le Paraguay considère comme sienne. Ce dernier riposte en construisant ses propres forts et en incitant des Mennonites  = ( Membres d’une branche issue de l’anabaptisme, fondée par le réformateur néerlandais Menno Simonsz Résultat d’images pour menno simons(1496-1561), surtout implantée en Amérique (amish de Pennsylvanie )à s’implanter dans le Chaco, au cours des années 1920. La rudesse de la zone n’effraie pas ces austères colons protestants germanophones qui ont fui l’Ukraine ou la Russie pour échapper au service militaire.

     Dans le même temps ,  les rivalités entre la Standard Oil Company of New Jersey, appartenant aux Rockefeller et présente en Bolivie, et la Royal Dutch Shell, soutenue par les Pays-Bas et la Grande-Bretagne, du côté paraguayen, s’accentuent.

   » Victoire de David sur Goliath  »:

   En juin 1932, quand une patrouille bolivienne s’empare d’un fortin paraguayen, c’est la guerre. La supériorité militaire de la Bolivie ne fait pas de doute : le pays est trois fois plus peuplé que le Paraguay et son armée a bénéficié d’un bon entraînement dispensé par un général allemand et dispose de stocks d’armes importants, acquis grâce à des prêts de banques américaines.

   Mais les soldats boliviens, des Indiens originaires des hauts plateaux andins, supportent mal le climat chaud et sec des plaines du Chaco et ne montrent aucune motivation pour cette guerre. À la surprise générale, la maîtrise du terrain et une tactique efficace permettent au Paraguay de s’emparer progressivement de la majeure partie du Chaco, au prix d’âpres combats.

   Après trois années de guerre et près de 100 000 morts, soit le quart des effectifs engagés (sans doute un record historique !), les protagonistes signent enfin un armistice très favorable au Paraguay qui se voit attribuer la majorité des territoires disputés par les deux pays. La Bolivie obtient pour sa part un corridor jusqu’à la rivière Paraguay.

Les anciens combattants au pouvoir :

  Cette défaite alimente une immense frustration parmi les soldats boliviens, qui ont souffert de la violence des combats et de la soif et se sont sentis manipulés par des puissances étrangères.

   La défaite est perçue comme d’autant plus humiliante que le pays a perdu depuis l’indépendance la moitié de son territoire au bénéfice de ses voisins. La faiblesse de la classe politique apparaît de façon flagrante. Des organisations d’anciens combattants se mettent sur pied et de nouveaux partis apparaissent, de sensibilité révolutionnaire ou populiste, en rupture avec l’oligarchie des  » barons de l’étain  » ( ce minerai constituant la principale richesse du pays ).

  La Bolivie, hésitant entre le communisme russe et le fascisme européen, entre dans la période du  » socialisme militaire  » avec deux militaires qui occupent successivement la présidence de la République.

   En 1943, un coup d’État mené par des officiers ultranationalistes, anciens combattants du Chaco, renverse le président et met sur pied un régime à forte tendance  fasciste. Washington, soucieux de ne pas se brouiller avec un pays au sous-sol riche en étain, nécessaire à l’effort de guerre, se résout à l’existence de ce régime.

    Au Paraguay, le colonel Rafael Franco Rafael_Franco, héros de la guerre du Chaco, profite de sa popularité pour mener une révolution contre les politiciens libéraux au pouvoir. Il n’aura cependant pas le temps de réaliser son programme réformiste.

   Un an et demi après son arrivée au pouvoir, un autre militaire ! à poigne, le général EstigarribiaEstigaribbia , le renverse et prend des mesures autoritaires de rétablissement de l’ordre face au désordre général. Le général MorinigoRésultat d’images pour général morinigo , qui lui succède après sa mort accidentelle, impose une véritable dictature militaire et rapproche son pays de l’Allemagne nazie.

( La guerre du Chaco a inspiré au dessinateur Hergé le sixième album des aventures de Tintin, L’Oreille cassée (1937).)

L'oreille cassée, page 42 (Tintin, Hergé, Casterman 1937)

 »L’enfer de la guerre »…..

….. certains ne s’en remettent jamais vraiment. D’autres, pour tenir le coup, prennent des psychotropes de manière régulière. C’était le cas de 34 % des GI’s  G I américains qui consommaient de l’héroïne durant l’éprouvante guerre du Vietnam.

À la guerre comme à la guerre : ?

  Très éprouvante pour les corps, comme pour les esprits, la guerre surmène littéralement les soldats qui la mènent.

  Ainsi, c’est pour faire face à la mort, qu’ils côtoient quotidiennement, que des hommes envoyés au front prennent des drogues  plus ou moins régulièrement .

    Par exemple, il est notoire que les membres de la secte chiite des  » Assassins » consommaient abondamment du hashish (le mot  »assassin » dérive même du nom de cette drogue), tandis que de nombreux terroristes contemporains prennent du  » CaptagonCaptagon  » (En France, le captagon a été utilisé légalement contre la narcolepsie, l’hyperactivité, mais aussi comme coupe-faim ou antidépresseur. Mais, il a été interdit dans les années 1970. A forte dose, il peut avoir des effets secondaires psychiques très sévères ) , avant de commettre leurs méfaits.

     De leurs côtés, les GI’s américains partis au Vietnam n’étaient pas en reste, puisque 34 % d’entre eux consommaient de l’héroïne , avec un taux de dépendance atteignant 20 %.

    Une statistique qui, bien qu’étant prévisible, pouvait sembler inquiétante pour les membres de l’état-major américain.

    En effet , dans de tels cas, se pose la question de  »l’après-conflit » et donc du comportement des vétérans, une fois qu’ils ont effectué leur retour à la vie civile.

Enfer de la guerre, paradis artificiel

    En réalité, selon une publication du  »Special Action Office for Drug Abuse  », datant de 1973, les soldats américains se droguaient de préférence après les combats ; de peur de mourir inopinément, s’ils n’étaient pas sobres durant les batailles.

    Ainsi, se ruant sur tout ce qu’ils pouvaient, les GI’s consommaient même de l’opium et des barbituriques, pour oublier la violence des affrontements qu’ils venaient d’endurer.

   Heureusement pour eux, cependant, le retour à la vie civile rimait souvent avec un quotidien bien plus sain. En effet, selon les études de Lee Robins, sur l’ensemble des soldats rentrés aux États-Unis, seul 1% présentait des signes d’addiction aux psychotropes.

   Un chiffre satisfaisant, même si les troubles de stress post-traumatique vont bien au-delà du simple domaine des drogues.

Un rat ..

…...de cave …Ce n’est pas seulement ratcet animal peu aimé ….

C’est aussi un objet très ancien qui était utiliser pour  » s’éclairer  » . Le mot ferait référence à deux systèmes d’éclairage à la bougie . Il s’agit soit d’une bougie très fine et longue Résultat d’images pour rat de cave bougieenroulée sur elle-même , soit d’un bougeoir très stable et pratique  à transporter . Ce second modèle était constitué d’un socle solide et d’une structure en spirale ( d’où le nom  de  » queue de cochon  » donné à l’objet dans certaines régions  ) rat de cave , à l’intérieur de laquelle on plaçait la bougie qui ainsi était maintenue bien en place en plus , elle était fixée sur une vis mobile qu’on faisait tourner  au fur et à mesure  que la cire fondait . Généralement , le rat – de – cave  avait aussi sur le côté une anse fine et longue qu’on pouvait accrocher en hauteur Résultat d’images pour lampe '' rat - de - cave ''

Passionnant n’est ce pas ? !

A un de ces jours peut-être …..

Heuuu….oups !

     Avant d’accéder au trône d’Angleterre, en 1901, Édouard VII….Afficher l’image source (Photo bonne )?

…traînait déjà une sulfureuse réputation d’adepte de la luxure, au point d’être surnommé  »Dirty Bertie ». C’est précisément pour pimenter ses parties fines  (qui se déroulaient souvent dans les maisons closes parisiennes ) que le futur empereur des Indes avait fait réaliser une chaise peu commune : » le fauteuil d’amour  ».

Un objet unique…..fauteuil-érotique-2.jpg

fauteuil 1

    Rendu incognito sous le pseudonyme de  »baron Renfrew’, Édouard VII se déplaçait régulièrement à Paris, pour participer à des soirées  »quelque peu  » licencieuses.

    Souvent présent dans le bordel du Chabanais, situé dans le IIe arrondissement de la capitale (et très fréquenté du temps de la Belle Époque), l’Anglais affectionnait tout particulièrement les décors extravagants rappelant l’esthétique vénitienne, orientale, ou encore mauresque.

   C’est pour pimenter encore un peu plus ses parties fines que  »Dirty Bertie  » commanda un produit bien particulier à l’ébéniste parisien Louis Soubrier, en 1890. Le libertin Édouard voulait, en effet, avoir des rapports sexuels de la manière la plus confortable possible et désirait, en ce sens, un siège parfaitement adapté aux pratiques les plus acrobatiques.

   Son vœu fut exaucé sous la forme d’un siège de volupté aux étoffes évoquant les contrées nippones.
    Incurvé et pourvu de deux étages, le  »trône d’amour » rappelait également les sièges gynécologiques et permettait à l’homme déjà âgé (et presque quinquagénaire) de  » saillir  » ses compagnes, en disposant d’un assise confortable et d’appuis solides, en la présence d’accoudoirs en bois.

Une pièce de collection

     Revigoré par ces aventures sexuelles, l’Anglais Édouard se prélassait, ainsi, dans la suite hindoue (sa favorite), où se trouvait le fauteuil érotique et une baignoire de cuivre rouge, en forme de cygne, surmontée de deux sphinges à la poitrine apparente.baignoir 7 (2)

   De même, c’est en ces lieux, qu’il aimait à prendre ( selon les rumeurs ) des bains de champagne Mumm Cordon rouge, en compagnie d’autres clients du bordel.

     À la fin de l’année 1901, toutes ces soirées agitées durent prendre fin, lorsque le prince sexagénaire monta finalement sur un autre trône : celui du Royaume-Uni et de l’empire des Indes (pour seulement neuf années de règne).

   Le fauteuil des voluptés fut laissé au Chabanais, où il finit par être exhibé aux clients jusqu’en 1946 et le vote de la loi Richard (qui mit fin à la prostitution réglementée).  Le fauteuil fut vendu aux enchères, avant d’être acquis,  successivement , par Alain Vian (frère de l’écrivain Boris), en 1951, et la famille Soubrier (en 1992).

La baignoire, quant à elle, fut cédée à un  »certain » Salvador Dali.Résultat d’images pour Salvador Dalí

______________________________________

La fête des pères ….

l’origine moderne de la fête des pères :L'origine de la Fête des Pères remonte au XX siècle et s'inspire de l'histoire de Sonora Louise Smart Dodd et de son papa William Jackson Smart.

L’origine la plus connue de la Fête des Pères moderne remonte au XXème siècle. Tout commence aux États-Unis, véritable berceau des fêtes populaires comme nous les connaissons aujourd’hui. C’est l’histoire de la famille Smart Dodd et le dévouement particulier de la jeune Sonora qui va influencer sur l’instauration d’une Fête nationale qui sera officialisée comme célébration nationale par le président Richard Nixon Résultat d’images pour Richard Nixonen 1972.

Sonora Louise Smart : celle qui a inspiré la Fête des Pères

C’est en 1842 à Jenny Lind, dans le comté de Sebastian (Arkansas) que née Sonora Louise SmartRésultat d’images pour sonora louise smart , de William Jackson Smart et de sa femme Ellen Victoria Chee Smart. Fermier, William Smart a également était officier et a servi pendant la guerre civile.   En 1919, Sonora n’a que que 16 ans quand sa maman meurt en donnant vie à Marshall : son dernier enfant et le plus jeune frère de Sonora. A partir de cette date, elle s’investie dans l’éducation de ses plus jeunes frères aux côtés de son père William qui doit assumer la ferme familiale.

   Sonora Louise Smart tenait son père en grande estime. Un jour, elle se rend à l’Église et entend un prêche dédié à la Fête des Mères, nouvellement instaurée aux États-Unis. À partir de cette date, elle décide de militer pour que la paternité obtienne à son tour cette reconnaissance.  

  Elle contacte alors l’Alliance ministérielle de Spokane : une ville proche de la ville de résidence de la famille, située entre Washington, Creston et Wilbur.  Elle leur suggère d’instaurer un  » jour d’honneur pour les pères  » et propose la date du 05 juin, date d’anniversaire de son père.

   19 juin 1910 : première célébration de la Fête des Pères à Spokane, Washington.

L’alliance choisira finalement le dernier dimanche de juin pour célébrer les papas. La première célébration de la Fête des Pères aura donc lieu en 1910 à Spokane. Au fil du temps, cette idée va devenir de plus en plus populaire et se répandre dans tout le pays. En 1916, la ville recevra même un télégraphe du président Woodrow Wilson pour louer l’idée de cette célébration.

1966 :  Proclamation de la Fête des Pères

     Il faudra attendre 1966 et l’arrivée à la présidence de Lyndon B. JohnsonRésultat d’images pour Lyndon B. Johnson pour que le gouvernement proclame officiellement la date de la Fête des Pères et l’instaure dans le calendrier américain.

1972 : institution officielle et permanente de la Fête des Pères

 En 1972, le président Nixon va encore plus loin et institue la Fête des Pères comme une célébration nationale officielle et permanente. Sonora Louise Dodd sera honorée en 1974 à l’Exposition universelle de Spokane. Elle mourra quatre ans plus tard à l’âge de 94 ans.

   Les origines chrétiennes ? de la Fête des Pères…

Depuis le Moyen-âge, la Fête des Pères est célébrée dans les familles catholiques le 19 mars. Cette date correspond au jour de la Saint Joseph, considéré comme le père  » adoptif présumé  » de Jésus. Le culte rendu à Joseph s’est développé dès le 5e siècle dans certains monastères. Cette date apparaît pour la première fois en l’an 800 ans dans des texte Égyptiens qui mettent en avant Joseph comme l’époux de Marie.

Au fil du temps , Joseph va non seulement être reconnu comme l’époux de Marie mais aussi comme  » le père nourricier  »de Jésus Christ. Le culte autour de la Fête des Pères chrétienne va se développer entre le XIVème et le XVème siècle. En 1479, le pape Sixte IV va introduire la Fête du 19 mars. La commémoration va rester occasionnelle est disparate jusqu’en 1621 ou le pape Grégoire XV instaure un décret et en fait une fête de précepte chômée pour l’Église universelle.

Il faudra attendre le XIXème siècle et la « dévotion à Saint Joseph » pour que le culte devienne universel. le pape Pie IX transfère alors la date au troisième dimanche après Pâques et en fait la Fête du patronage de Saint Joseph. Le grand silencieux de la bible devient alors le patron de l’Église universelle. Le pape Pie X va transférer à nouveau cette fête au mercredi précédent.

La date du 19 mars est néanmoins conservé au Portugal, en Italie, en Espagne ou encore dans les Pays d’Amérique latine. Il en découlera différentes traditions qui varient de pays en pays.

pffffffffffffff!

Le saviez-vous ?

    La rose symbolise la fête des pères. Il est d’usage de porter ou d’offrir des roses rouges pour un père qui est vivant et de porter des roses blanches s’il est décédé.

 

Les vaches aussi portent un masque…!

Le masque réduit de 32 % les émissions de méthane des vaches. © Zelp

….mais pas contre le corona virus :

….Contre le gaz à effet de serre : l’élevage représente ainsi 14,5 % des émissions d’origine  »anthropique » . Principale coupable : la Fonction de la fermentation. La fermentation permet de produire de l’énergie (sous forme d’ATP) en absence d’oxygène, mais avec un rendement plus faible.

    Une  »start-up  » britannique a inventé un masque qui absorbe le méthane issu des rots des vaches, cause majeure de réchauffement climatique. Un accessoire connecté à une application et facile à utiliser, qui ne semble pas déranger le moins du monde les animaux.

    Start-up basée à Londres. Cette dernière a imaginé un masque pour vaches qui neutralise les renvois de méthane à la source.  » Contrairement à ce qu’on croît, 95 % des émissions proviennent non pas des flatulences, mais des renvois par le museau par le  nez et le système respiratoire . Chez l’Homme, le nez est la seule partie du système respiratoire  » visible  »… Le dispositif, peu encombrant, s’accroche autour de la tête et recouvre le museau pour absorber les renvois de méthane, qui sont oxydés à l’aide d’un  catalyseur en chimie….. Dans le domaine spatial, un senseur stellaire est un dispositif  »optoélectronique  » servant à l’orientation des satellites. » Le capteur détecte la concentration de méthane produite par la vache, et lorsqu’elle atteint un certain seuil, le dispositif est actionné  », détaille Francisco Norris, qui a fondé la start-up avec son frère Patricio en 2017. Le masque réduit de 32 % des émissions de méthane et Zelp vise une réduction de 60 % d’ici l’an prochain. Relié à une application mobile, le masque fournit également des statistiques détaillées sur les émissions et permet de détecter des maladies en amont en mesurant la température de l’animal. Il dispose aussi d’un traceur GPS et se pose facilement.  » La vache s’habitue en cinq minutes  », garantit Francisco Norris dans un email à » Futura  » . Si toutes les vaches étaient équipées de ce dispositif à l’échelle mondiale, cela produirait un impact 1,5 fois plus important contre les gaz à effet de serre….

 » transformateurs de viande  » pourraient être apposer sur les produits et reverser ainsi une prime aux agriculteurs. La start-up cite ses propres enquêtes, réalisées aux États-Unis et au Royaume-Uni, qui montrent que les clients sont prêts à payer jusqu’à 30 % plus cher pour du bœuf à faible taux d’émission. Elle met aussi en avance les bénéfices sur le suivi de santé et la collecte de données permettant l’optimisation de l’alimentation. Des vaches au régime anti méthane .De nombreuses recherches visent déjà à réduire les émissions de méthane des bovins, principalement par la modification du régime alimentaire. La start-up suisse Zaluvida développe, par exemple, un complément naturel composé d’ail et d’écorces d’orange, qui permettrait de limiter les émissions de méthane de 38 % en modifiant la composition bactériologique du Rôle du rumen chez les ruminants…..

P.S : Une start-up ( » jeune pousse ‘) désigne généralement une société technologique en début de vie et à fort potentiel de croissance.. Ces sociétés innovantes, qui font souvent l’objet de levées de fonds, sont soutenues par les investisseurs privés et par l’État à travers la banque publique d’investissement. 

 

Le château de Neuschwanstein…

Il y a environ  134 ans ( le 13 juin 1886 ) , décédait Louis II de Bavière Résultat d’images pour Louis II roi de Bavière,mécène de Wagner Résultat d’images pour Richard Wagneret commanditaire du plus extravagants des châteaux allemands :

…..Ce château se dresse sur un éperon rocheux haut de 200 mètres près de Füssen dans l’Allgäu. Le roi Louis II de Bavière l’a fait construire au 19 ème siècle. C’est aujourd’hui le château le plus célèbre d’Allemagne, visité chaque année par plus d’un million de touristes.

Le château pendant sa construction.

 

Lettre de Louis II de Bavière à Richard Wagner de Guiguère, 13 mai 1868 :

 » Il est dans mon intention de reconstruire la vieille ruine du château de Hohenschwangau près de la gorge de Pöllat dans le style authentique des vieux châteaux des chevaliers allemands, et je vous confesse que je me languis de vivre ce jour (dans 3 ans) ; il y aura plusieurs salles confortables et chambres d’hôtes avec une vue splendide du noble Säuling, les montagnes du Tyrol et loin à travers la plaine ; vous connaissez l’hôte vénéré que je voudrais voir là ; l’endroit est un des plus beaux qu’on puisse trouver, sacré et inaccessible, un digne temple pour l’ami divin qui a apporté le salut et la bénédiction au monde. Il vous rappellera également Tannhäuser (Salle des chanteurs avec une vue du château dans le fond), Lohengrin (cour de château, couloir ouvert, chemin vers la chapelle) ; ce château sera de toute manière plus beau et habitable que Hohenschwangau qui est plus loin vers le bas et qui est profané chaque année par la prose de ma mère ; ils auront leur vengeance, les dieux profanés, et viendront vivre avec nous sur les hauteurs élevées, respirant l’air du ciel.  »

 En 1867, lors d’un voyage en France, Louis II visita le château de Pierrefonds. L’idée de mélanger ce style architectural néo-gothique à celui, médiéval, de la Wartburg en Thuringe donna un résultat  » flamboyant  » .

   Neuschwanstein fut construit sur l’emplacement de deux anciens châteaux-forts, Vorderhohenschwangau et Hinterhohenschwangau. Pour pouvoir élever le château de ses rêves, Louis II fit dynamiter la montagne afin d’abaisser de 8 mètres le socle des anciens châteaux ! Ce n’est qu’après la construction de la route et de l’installation de l’eau courante que la première pierre fut posée, le . Les travaux furent dirigés par l’architecte Eduard RiedelRésultat d’images pour eduard riedel images ( photo ?? )   et décorés par Christian Jank Résultat d’images pour Christian Jank , un décorateur de théâtre. La construction du  » nouveau rocher du cygne  » (traduction de Neuschwanstein) a nécessité des quantités énormes de matériaux, par exemple sur les deux seules années 1879 et 1880 : 465 tonnes de marbre de Salzbourg, 400 000 briques, 3 600 m3 de sable et 600 tonnes de ciment. En 1884, Louis II s’établit dans le palais. Deux années plus tard, après sa mort mystérieuse, le château fut ouvert au public, bien qu’il ne soit pas encore terminé à cette époque

 Le projet initial de Louis II et Riedel était plus ambitieux, mais l’État bavarois décida de ne pas poursuivre les travaux à la mort du roi..

 

Dépôt nazi pour les œuvres pillées en France :

  Pendant la Seconde Guerre mondiale, le château sert de dépôts  : 21 903 objets d’art dont 5 281 tableaux y sont stockés. En 1944, la majorité des œuvres sont transférées par des nazis vers une région plus sûre et cachée dans une mine de sel de la montagne Altaussee. Le 28 avril 1945 l’Armée américaine atteint le château. Malgré les transferts, 1 300 tableaux des musées de Bavière et de nombreuses œuvres saisies en France s’y trouvent encore, ainsi que toutes les archives de l’ERR. Le film américain Monuments Men retrace l’action du groupe Monuments, Fine Arts, and Archives program chargé de retrouver les œuvres d’art volées par les nazis, notamment au château de Neuschwanstein.

( vue aérienne )Vue du château et .du Marienbrücke (pont de Marie).( Salle du trône )