R.A.S……

Aucune inspiration cette nuit : Que des banalités …Envie de fermer ….les yeux..et dormir longtemps….

Mais ,çà ira mieux plus tard….demain ….Bref ,comme d’habitude

Dans quelques jours : La rentrée des classes…..


Page d’écriture….

Deux et deux quatre
Quatre et quatre huit
Huit et huit font seize
Répétez! dit le maitre
Deux et deux quatre
Quatre et quatre huit
Huit et huit font seize
Mais voilà l’oiseau lyre
Qui passe dans le ciel
L’enfant le voit
L’enfant l’entend
L’enfant l’appelle:
Sauve-moi
Joue avec moi
Oiseau!
Alors l’oiseau descend
Et joue avec l’enfant
Deux et deux quatre…
Répétez! dit le maitre
Et l’enfant joue
L’oiseau joue avec lui…
Quatre et quatre huit
Huit et huit font seize
Et seize et seize qu’est-ce qu’ils font?
Ils ne font rien seize et seize
Et surtout pas trente-deux
De toute façon
Et ils s’en vont.
Et l’enfant a caché l’oiseau
Dans son pupitre
Et tous les enfants
entendent sa chanson
et tous les enfants
entendent sa musique
et huit et huit à leur tour s’en vont
et quatre et quatre et deux et deux
à leur tour fichent le camp
et un et un ne font ni une ni deux
un et un s’en vont également.
Et l’oiseau lyre joue
Et l’enfant chante
Et le professeur crie:
Quand vous aurez fini de faire le pitre!
Mais tous les autres enfants écoutent la musique
Et les murs de la classe
S’écroulent tranquillement.
Et les vitres redeviennent sable
L’encre redevient eau
Les pupitres redeviennent arbres
La craie redevient falaise
Le porte-plume redevient oiseau.

Jacques Prévert (« Paroles »)

salle de classe : Enfant de l'école avec l'enseignant en salle de classe.

Texte de Mr Stéphane Ternoise



 

Les baleines Bélugas

Les baleines bélugas
Sont hors-la-loi
Mais personne là-bas
Là-bas au Canada
Ne les accusera
Ils n’ont même pas droit
A un avocat
Vu que ces gens-là
Faut les payer
Et qu’les baleines bélugas
Même leur peau personne n’en voudra
Vu qu’les baleines bélugas
C’est dramatique
Les baleines bélugas
Au regard de la loi
Sont des déchets toxiques

Les baleines bélugas du Saint Laurent
Ont ingurgité tant de PCB
Aussi appelés Polluants Organiques Persistants
Parfois on boit et on sait pas c’qu’on boit
C’est pas marrant
Baleine béluga du Saint Laurent

 

Le mariage…………

Un mois avant le mariage, il parle, elle écoute. Un mois après le mariage, elle parle, il écoute. Dix ans après le mariage, ils parlent en même temps et les voisins écoutent.

Le mariage, un petit jeu de satiété.

Argent fait rage, amour, mariage.

Où règne l’éternité, point n’est besoin de mariage.

Le mariage est un saut périlleux dans l’avenir.

Un second mariage est le triomphe de l’espérance sur l’expérience.

Le mariage est une condamnation de drap commun.

Le mariage est la traduction en prose du poème de l’amour.

L’amour est un jardin fleuri et le mariage un champ d’orties.

Le mariage est comme le tiret en imprimerie : il sépare et relie.

Ma journée « en vrac  » ….

     Etant donné que je devais aller rendre visite à mon  » cher  » spécialiste  à 14 h30 ; le taxi passait me prendre à 13h30 …

        Je me suis extirpé de mon lit vers 11h00 ….Puis, nécessité oblige , je suis passé acheter pain et cigarettes ( au grand étonnement du buraliste et de ma boulangère  me voyant arriver si tôt …)

Le gars , un jeune que je  croyais n’ avoir jamais vu , est arrivé à l’heure prévue  ….Manifestement, lui me connaissait très bien !  Une vraie  » pipelette  » tout au long de la route ….Quand je dis qu’il me connait , c’est peu dire : Il sait tout de moi !!!! J’en ai au la preuve quand il m’a demandé si je voyais encore une ancienne  » amie très chère » ( Marie…)!!!!!! Je suppose qu’il m’a emmené la chercher à la gare plusieurs fois pour aller la prendre lors de ses fréquents visites ? ( bonjour la discrétion lol ) …..Bahhh pas grave , au fond je suis connu ici et n’ai rien à cacher …

A l’hôpital ,

Après avoir parcouru couloirs et « labyrinthe  » souterrains , nous ( le chauffeur et moi ) sommes arrivés au service  » neurologie  » où opère mon spécialiste ….La  » consultation  » fut brève , ressemblant plus à une conversation ….Bref , je repartis avec mon ordonnance renouvelée pour 6mois et un rendez-vous pour le 16/02/2015 !….Vers 16 heures , j’étais dans mon  » antre  »  où m’attendait Fripon  avec « moult  » câlins …..

   Fatigué , mais tranquille pour un bon moment , je me suis bu un bon café et après avoir mangé , me suis planté devant la télé …

J’aurais du….mais…

   Il aurait été raisonnable , convenable que j’aille chez le coiffeur  parce que j’ai rendez -vous avec mon spécialiste  /neurologue  ce lundi à 14h30 …Mais je n’ai pas eu le temps…..Alors, je vais devoir affronter le regard de ce cher docteur voyant mon abondante chevelure ….

Par contre ; j’ai affronté une pluie froide et fine pour aller faire quelques achats nécessaires (frigo et placards étant désespérément  vides ) , je suis allé à mon ancienne  » superette  »  ( pas eu le courage de monter au super marché !).

Le gars qui a racheté mon magasin m’a accueilli  » à bras ouverts  »  nous avons discuté un bon moment en particuliers du manque de clientèle bien que ce soit les vacances , mais le temps y est pour beaucoup …( c’est ce que je lui ai dit pour le rassurer , mais en fait les  » clients  » vacanciers ou non préfèrent les super-marchés )..

Passage rapide à la pharmacie pour acheter de l’aspirine ( fiévreux et quelque peu enrhumé )

Bien entendu je suis passé prendre mes deux paquets de clops habituelles ( il n’avait toujours pas de sans filtre  alors ..j’ai pris avec ) …pas grave : J’ ôte le filtre …..

Après avoir pris mon pain chez ma chère boulangère , je suis rentré ,accueilli par Fripon et ses câlins à n’en plus finir ..

( au fait , quelqu’un peut- il me dire comment je pourrais réussir à laver Fripon ? : Il est assez sale , mais  lui et l’eau ? )

   Enfin :Télé ! Un Maigret avec Bruno Crémer : J’aime bien ….