Manu ,mon  » bonhomme  »…..

 

 » Un jour ,bientôt  tu me verras vieux , encore plus vieux …..alors  quand ce moment / jour sera venu  » :

  Si je me salis quand je mange et que ne parviens plus à m’habiller… prends patience, souviens-toi du temps que j’ai consacré à te l’apprendre.

   Si quand je parle avec toi, je répète sans cesse les mêmes choses… ne m’interromps pas. Écoutes moi car, quand tu étais petit, je devais te raconter chaque soir la même histoire pour que tu t’endormes.

  Quand je ne voudrais  pas me laver, ne me blâme pas et ne me fais pas avoir honte… Souviens toi quand je devais courir derrière toi en inventant des excuses parce que tu ne voulais pas prendre ton bain.

   Quand tu constateras mon ignorance des nouvelles technologies ( comme c’est déjà souvent le cas ) , donnes-moi le temps nécessaire et ne me regardes pas avec ce petit sourire ironique….. J’ai eu toute la patience pour t’apprendre l’alphabet.

  Si je ne parviens plus à me souvenir d’une chose ou si je perds le fil de ma phrase… donnes moi le temps nécessaire pour me le rappeler et, si je n’y parviens pas, ne t’énerves pas… La chose la plus importante n’est pas ce que je dis mais le besoin d’être avec toi et que tu m’écoutes.

  Quand mes jambes fatiguées ne parviendront plus à soutenir ta cadence, ne me traites pas comme si j’étais un poids. Viens vers moi et tiens moi fort comme je l’ai fait quand tu faisais tes premiers pas.marche apprentissage bébé

  Quand je dis que je voudrais être mort, ne te fâches pas car un jour tu comprendras ce qui me pousse à le dire. Essayes de comprendre qu’à mon âge on ne vit pas, on survit. Un jour tu comprendras que, malgré mes erreurs, j’ai toujours voulu le meilleur pour toi et que j’ai tenté de t’aplanir la route.

  Donnes moi un peu de ton temps, continues à me donner  un peu de ta patience, donnes moi une épaule sur laquelle je peux appuyer ma tête de la même façon que je l’ai fait pour toi.

  Continues à m’aider  à faire mon chemin ……Aides moi à finir mes jours avec amour et patience et, en échange, je te rendrai un sourire et l’immense amour que j’ai toujours eu pour toi.

Je t’aime mon fils.  »    Résultat d’images pour illustrations , photos bébé dans les bras de son père

 

 

Mon fils
Dès que tu as vu le jour,
Mon fils, mon  petit bonhomme
Si beau, si fragile dans mes bras
Je t’ai submergé de baisers
Je t’ai dorloté, je t’ai câliné
J’ai accueilli tes sourires
J’en ai fait une fête
Au plus profond de mon cœur,
Tu as puisé la force de t’épanouir
Et les joies que tu m’as données
Sont ma plus grande fierté.
Comment ne pas te décrocher la lune
Mon fils, mon cadeau du ciel !
Chaque jours , chaque nuit  partagés
Mon amour n’a cessé de grandir !
Les années passent si vite
Mais tu es toujours le rayon de lumière
Qui me réchauffe dans les jours de brouillard !
Je t’aime plus que tout mon fils
Et cet amour merveilleux
Est gravé à jamais dans mon cœur !

Et, si on me donnait la possibilité
de choisir ce que j ‘aimerais être
je choisirais d’être …ton père
et il n’y a personne d’autre que toi
que je voudrais avoir ….comme fils……

F.

Mourir….la belle affaire..Mais….

vieillir……..

Les paroles :

Les gens âgés

Les gens âgés écoutent la radio
Mais on ne joue jamais des chansons pour eux
Ce n’est pas payant.
On leur vend des calmants, des pilules, des onguents,
Mais ce n’est que l’amour dont ils ont besoin
Comme médicament.
Les gens âgés on les a oubliés
Tout au fond des foyers où les gouvernements
Les ont enfermés
Bien souvent une fois par an, on viendra les visiter
Des parents, c’est occupé…
Une seule fois tous les ans on viendra les embrasser
Ça oblige, le Jour de l’An.

Refrain
On est tous des vieux
Qu’on le veuille ou non
On s’ra un jour comme eux
Même riches à millions
On est tous des vieux
C’n’est qu’une question de temps
Heureux ou malheureux
D’avoir eu des enfants.

Les gens âgés ne parlent même plus
Ils ont trop à dire: leur vie à raconter…
Qui va les écouter?
Ils se courbent le dos et regardent leurs pieds
Se demandent pourquoi au bout du chemin
Ils sont arrivés.
Ils ont tout donné: leur amour, leur santé
Tout ça pour les enfants, ils ont tout sacrifié
Même les rêves les plus grands
Et du fond de leur prison ils relèvent parfois le front
Quand ils viennent pour signer
C’est quand vient la fin du mois et le chèque de leur
pension
Qu’on fait semblant de leur donner.

Les gens âgés ont le goût de pleurer
Car ils ont tout le temps de renaître au passé
Revivre leurs vingt ans…
Ils n’ont rien oublié si leur dos a courbé
C’est qu’ils ont trop souvent
Porté les chagrins et les peines des enfants.
Les gens âgés ont le temps de prier
Car ils sont devenus au fil des années
De simples enfants
Ils demandent au bon Dieu de parfois penser à eux
S’il a une minute ou deux
Ils demandent souvent à Dieu pourquoi il a oublié
De venir fermer leurs yeux…

On est tous des vieux
Qu’on le veuille ou non
On s’ra un jour comme eux
Même riches à millions
On est tous des vieux
C’n’est qu’une question de temps
Chaque jour que l’on vit
Nous rapproche du temps.

La saint- valentin ?

Saint Valentin

 La Saint-Valentin, est considérée dans de nombreux pays comme la fête des amoureux. Elle a connu un réel développement en France depuis les années 80.

Une fête traditionnelle des pays anglo-saxons

    Au XIV ème siècle, l’habitude de former un couple au hasard aurait  été prise en Angleterre. C’est la coutume du « Valentinage ». Elle consiste à associer une jeune fille à un jeune homme, les deux avaient des obligations l’un envers l’autre durant une journée. Ces deux personnes devaient s’offrir des petits cadeaux et se faire des galanteries. Cette coutume d’échange d’amitié se serait  transformée petit à petit en fête des amoureux.         Depuis le XVIII, elle s’est généralisée en Grande-Bretagne, en Amérique du Nord, avant de se répandre en Europe.

 

Une fête de purification durant la Rome antique

   Pour certains, l’origine de la Saint-Valentin remonterait à la Rome antique. A l’époque, les  » Lupercales  » se fêtaient du 13 au 15 février. C’était une fête de purification, durant laquelle un bouc était sacrifié dans une grotte pour symboliser la fertilité. C’était également le moment où les jeunes gens tiraient au sort le nom de celle qui serait leur partenaire pour le restant de l’année.

Alors pourquoi  » SAINT  » ? 

 Hommage à un martyr de l’Église catholique

    D’autres pensent que nous devons la Saint-Valentin à un martyr de l’Église catholique, « Valentinus ». C’est un moine qui avait refusé de se soumettre à l’empereur Claude II. Ce dernier avait interdit le mariage pour que les hommes puissent partir en guerre, au lieu de rester avec leurs fiancées. Mais le prêtre avait continué d’unir les amoureux, défiant l’autorité de l’empereur. Ce qui lui aurait valu l’emprisonnement, puis l’exécution, un 14 février. En 494, le pape Gélase Ier l’aurait alors considéré comme « Saint patron des amoureux » et décida de le mettre à l’honneur chaque 14 février.   

Quoiqu’il en soit : Bonne fête à tous les amoureux qui liront ces mots …..amoureux 2

                                               _____________________________________________________

Il parait que c’est la fête de ceux qui s’ aiment  (eux même ? )chat-aimants , qui aiment quelqu’un …

La fête de ceux qui sèment ? Pourquoi pas  , s’ils sèment l’Amour ? pluie-coeur

  Je délire , j’en conviens , c’est que moi , la saint Valentin , je m’en  moque ! C’est plus la fête des fleuristesfleurs et bijoutiers ! bijoutier

saint-valentin-citron-offrir-cadeau-humour-1

Prévert :

Prévert

 

LE TEMPS PERDU

Devant la porte de l’usine
le travailleur soudain s’arrête
le beau temps l’a tiré par la veste
et comme il se retourne
et regarde le soleil
tout rouge tout rond
souriant dans son ciel de plomb
il cligne de l’œil
familièrement
Dis donc camarade Soleil
tu ne trouves pas
que c’est plutôt con
de donner une journée pareille
à un patron ?

LES ENFANTS QUI S’ AIMENT

Les enfants qui s’aiment s’embrassent debout
Contre les portes de la nuit
Et les passants qui passent les désignent du doigt
Mais les enfants qui s’aiment
Ne sont là pour personne
Et c’est seulement leur ombre
Qui tremble dans la nuit
Excitant la rage des passants
Leur rage, leur mépris, leurs rires et leur envie
Les enfants qui s’aiment ne sont là pour personne
Ils sont ailleurs bien plus loin que la nuit
Bien plus haut que le jour
Dans l’éblouissante clarté de leur premier amour

un  » rayon de soleil » ……

  Le soleil est loin de « briller » à l’extérieur  , mais , tout à l’heure Manu m’a téléphoné pour savoir si il pouvait passer avec mes petites filles ….Evidemment, j’ai répondu oui …….

Quelques minutes après , il était là avec Justine , bébé dans ses bras et Camille !

Ah Camille ! 

  Sitôt arrivée , elle me fait un  » bisou- câlin  » comme elle dit , puis , un peu comme Manu quand il vient, va et vient dans le  » salon -cuisine  »  avec des  » tiens tu as changé de cafetière ? « ,  » mais ton canapé , il es vieux , tu devrais en acheter un autre  » etc.….Ensuite : « J’ai soif papy , tu as quelque chose à boire  »             

Moi :  » Oui , qu’est ce que tu veux ? De l’eau , un jus de fruit ? « 

      Elle :  » un jus de fruit , je veux bien , attend , je vais le chercher  » et elle ouvre la porte du réfrigérateur , en sort la bouteille , me demande où sont les verres et s’en verse un  me demandant si j’en veux ……..

Ensuite , la télé : là  je suis  » bluffé  » :  » je peux mettre les dessins animés ?  » . Après ma réponse affirmative , elle prend la télé commande et sans problème appuie sur la bonne touche !!! ( je ne sais même pas quelle est la chaine ! ) 

  Après :  » Papy , j’ai faim , t’as pas quelque chose s’il te plait  » ( faisant fi du regard réprobateur de Manu ) …..Idem : Direction placard et frigo ( mais je dois la prendre dans mes bras pour qu’elle voit ce qu’il y a à l’intérieur de ce dernier ) , là elle choisit un yaourt / crème au chocolat et du fromage  qu’elle mange en regardant le dessin animé ….Avec rires et commentaire à profusion …

  Bien sur , j’ai eu droit à une démonstration de ses progrès en écriture  : Elle écrit son prénom , son nom  et  mon prénom plus quelques dessins …….

Je ne suis certainement pas objectif , pour ses  4 ans  ( je crois ) le 29 mars prochain , je la trouve bien  » éveillée  » . 

En pensant à ma petite fille ….qui me manque…..

P1000439Ma puce….

Il est tard. Tu es certainement  emmitouflée dans ton lit comme une jolie confiserie .

Tu dors dans une chambre à côté de celle  maman ou  papa qui se sont endormis …

Les chats aussi sont dans leur lit. Ta petite sœur , Justine  ,bébé  dans son  » couffin « ?

Tout va bien.TU vas bien ? 

Tout le monde sommeille, sauf moi. Je suis réveillé et je pense à toi.

A tout ce que j’aimerais te dire, à tout ce que tu dois savoir.

N’est-ce pas le rôle d’un grand-père ? Pourtant, je ne suis pas sûr de ce que je dois te transmettre.

Je pense aux sages conseils que je pourrais te donner. Ceux qui t’aideront plus tard.

Mais pour la plupart tu les découvriras toute seule. Et d’ailleurs, peut-être ne sont-ils pas si sages.

Quoi qu’il en soit, sois patiente avec moi. Je suis ton pappy . Ecoutes-moi.

D’abord, je tiens à parler de ta famille, nous tous, ta maman et ton papa.

Cette drôle de petite bande. Pas si différente de la plupart des familles finalement.

Mais nous sommes uniques à notre façon. Les familles sont comme les petits enfants :

A la surface, elles se ressemblent, mais en y regardant de plus près on s’aperçoit qu’il n’y en a pas deux pareilles.

Tu mettras peut-être un certain temps à t’habituer, mais tu y arriveras. La principale chose à savoir sur nous est la suivante : nous t’adorons.

J’aimerais que tu puisses me voir. mes yeux qui s’illuminent à la mention de ton nom, ma voix attendrie quand je parle de toi. Comme mon cœur fond lorsqu’ à l’esprit me viens ton prénom Camille  !

Tu es notre trophée. Mon trésor. Notre espoir. Ma promesse que, malgré la misère du monde, la vie est belle.

Nous sommes , moi et tes parents , ta famille pour toujours. Nous prendrons soin de toi et nous t’encouragerons.  Même séparés, tes parents eux aussi veilleront sur toi et te protégeront de loin.
C’est ça l’amour, Camille. Il est indestructible, sans limite et se moque de la distance.
Une dernière chose à propos de ta famille :

  En passant du temps avec nous, tu t’amuseras beaucoup. Tu verras. ( Note perso  : on peut tjrs espérer ) 

Ensuite, je tiens à offrir un petit conseil. A Prendre ou à laisser. Mais rappelles-toi, la vie est un jeu. Tu es une novice et je suis un pro. Voici quelques trucs que le jeu m’a appris.

1) Prends soin de toi. Si tu ne le fais pas, tu ne seras jamais apte à prendre soin de quelqu’un d’autre.

2) Dis la vérité. Dis ce que tu penses et penses ce que tu dis. Que ta richesse soit la sincérité qui brille dans tes paroles, tes yeux et tes actes.

3) Aimes les hommes de ta vie et chéris les femmes avec qui tu riras, pleureras et qui seront là pour te dire : « Chérie, tu n’es pas folle » dans les moments difficiles.

4) Prêtes attention au monde qui t’entoure. Essaies de trouver la beauté et la grâce en tout ce que tu vois. Même si c’est difficile parfois……..

5) Se serait bien si , bientôt tu m’appelais  au moins une fois par semaine. Tu peux aussi me contacter autrement mais je serais toujours ravi d’entendre ta voix. Rends-moi visite, tu verras comme  » papy « va te gâter. Comptes sur lui .

Pour terminer, je vais te dire un secret : tu es ma préférée. D’accord, ce n’est pas un secret. Tu peux le dire à tes parents et bientôt à Justine . Ils vont rire et Justine puis Manu te diront  la même chose : «Papy  a dit que c’est moi son préféré ! ». En c’est le cas. Vous êtes tous mes préférés. Ce n’est pas une compétition et chacun a une place qui lui est dédiée dans mon cœur : Toi , ton père Emmanuel , Justine …..Mais  j’avoue ( çà reste entre nous) : Tu es ma préférée !

Les papy vieillissent, ils n’ont plus  » grand chose  » à espérer , peu de choses aux quelles  » s’accrocher  » , alors ils restent seuls plongés dans leurs pensées  , pensées dans lesquelles leur petite fille est omniprésente….

Et maintenant je vais me coucher. Il faut que je prenne soin de moi pour pouvoir, demain et pour toujours, prendre soin de toi………..de loin , çà va de soi ……..

Dors bien ma douce petite-fille. Papy  veille sur toi. Même de loin avec les yeux fermés.

Et si tu as besoin de quoi que ce soit, réveilles ton papa , si c’est la nuit où tu es chez lui….

Sinon, réveilles ta maman………

Câlins ma puce…………..

Remède contre tous les conflits ??

Utopie en ce jour commémorant la fin d’une guerre parmi tant d’autres  ….

 

Les paroles:

Un peu d’amour ou d’amitié

Toi qui es seul et qui réclames
Un peu d’amour et d’amitié
Un peu de chaleur pour ton âme
Pour toi tout seul je veux chanter

Le transistor sera complice
D’un secret entre toi et moi
Et sur les ondes je me glisse
Pour t’apporter un peu de joie

Toi dans ton bateau sur la mer
Toi dans ton village lointain
T’as un problème insurmontable?
Tiens, pose-le là, sur la table

Laisse passer, laisse passer
Et le temps et le temps et le temps et le temps et le temps
Te le règlera
Okay, okay ….bien

Je ne veux pas que tu regrettes
Les soleils que tu as ratés
Je te promets des soirs de fête
Ah, mais ceux-là, faut pas les louper
Et toi ta chambre c’est comme une île
Où tu as dû souvent pleurer
Autour de toi il y a la ville –
Prends ton manteau, on va trinquer

Trinquer aux marins sur la mer
Aux gars du village lointain
à tous leurs problèmes insurmontables
Tiens, pose-les là, sur la table

Laisse crever, laisse crever
Et le temps et le temps et le temps et le temps et le temps
Nous les règlera
Okay, okay… bien

Astuce mnémotechnique …..

 » Nos belles amours aux nombreuses délices se sont achevées au son des grandes orgues  » 

    Cette phrase nous  semble incorrecte du point de vue orthographique ? Et bien non ! Elle est tout à fait conforme aux règles de la langue françaises  ( langue très riche mais extrêmement compliquée , j’en conviens )

  J’écrivais qu’elle est tout à fait correcte : Pourquoi ? 

        Parceque certains mots , s’ils doivent s’écrire  au masculin étant employés au singulier ; doivent au  pluriel être écrits au féminin ! 

Ces mots sont : amour ,délice et orgue . 

Exemples : 

                1) amour :

   – Mon bel (doux ) amour actuel.

  – Mes belles (douces ) amours d’autrefois !

2) délice :

 – La crème glaçée : Mon délice mangé aujourd’hui .

Les crèmes glacées de ma grand-mère : Ma délice d’autrefois !

    3) orgue :

  – L’orgue normal de la petite église est beau !

 – Les orgues normaux de la cathédrale sont belles , somptueuses 

Une règle que j’avoue ne pas connaitre avant ….

Ceci dit, la phrase permettant de se souvenir de cette règle : Encore faut il s’en souvenir !!!!