La montre ….

Pourquoi la montre fut-elle inventée ?

 

.
La montre-bracelet fut inventée pour un aviateur. Toute l’histoire:

   Au début du 20ème siècle, Alberto Santos-Dumont, un dandy excentrique milliardaire franco-brésilien dépensait son argent à fabriquer ses dirigeables qu’il faisait équiper de moteurs à hélices pour les diriger. Mais dans le même temps l’avion focalisait toutes les attentions. Les Frères Wright avaient construits le leur, et bien d’autres hommes étaient sur le point de se lancer dans l’aventure.

  En 1904, le brésilien allait tenter lui aussi de s’arracher du sol, grâce à un appareil de bois aux ailes de toile. Son nom:  » Demoiselle  ».

montre-santos

   À cette époque, l’aventurier brésilien se plaignait car il lui était difficile de lire l’heure en pilotant.  Les seules montres existantes étaient alors à gousset, avec un clapet et reliées à une chaîne. Pas pratique pour un pilote puisqu’il fallait lâcher les commandes pour la consulter.

  Santos demanda alors à son ami, le joaillier Louis Cartier (petit-fils du fondateur de la marque) de lui confectionner une montre qui lui permettrait de lire l’heure tout en tenant les deux manches de son avion. C’est ainsi que la première montre à passer au poignet fut la  » Cartier Santos  », qui sera commercialisée quelques années plus tard.

   Enfin : Pourquoi la plupart d’entre nous portons notre montre à la main gauche ? Pour deux raisons:
  D’abord seulement  10 % de la population est gauchère. Pour 90% des gens il a donc été historiquement plus facile de remonter sa montre comme cela se faisait dans le temps, avec sa main droite, le remontoir étant situé le plus souvent à droite du boîtier.
   Autre explication, pour les 90% d’êtres humains droitiers il serait plus dangereux de porter la montre à droite car il s’agit du coté qui agit. Si on portait sa montre à droite il y aurait beaucoup plus de risques de l’endommager.

Top 10 des lois les plus insolites encore en vigueur en France

  Plus de 10.500 lois, de 127.000 décrets, de 7.400 traités, de 17.000 textes communautaires en vigueur. Certains datent du Moyen Âge, d’autres de la Révolution française, ou encore du régime de Vichy. Tous sont parfaitement légaux aux yeux de la loi française, et ce malgré la volonté de la Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNDH) d’épurer cet énorme bordel législatif qui regorge de lois plus désuètes les unes que les autres, mais demeurées dans les textes parce que personne n’a pris la peine (et le temps) de les abroger. Nul n’est censé ignorer la loi. Nous sommes prévenus :

1) Il est interdit à tout propriétaire d’appeler son cochon Napoléon

Mais vous avez le droit de l’appeler Jean-Marie.( Le Pen ) 

2) Tous les citoyens se doivent d’avoir chez eux une botte de foin, juste au cas où le roi passerait avec son cheval !

   Ne fonctionne qu’avec le roi. Tant qu’on aura un président de la République comme boss, pas de soucis, personne ne vous emmerdera.

3) Il est interdit de s’embrasser sur les rails d’un train

Et d’y poser des explosifs. ( Petit rappel jamais inutile ).

4 ) Le propriétaire d’un bien immobilier l’est également du « dessus et du dessous », c’est-à-dire qu‘il possède légalement l’espace aérien de son bien ainsi que l’espace souterrain

Cependant , si  vous vous aventuriez dans la formidable aventure de la recherche pétrolière, sachez toutefois que vous devez bénéficier d’une autorisation de l’État pour le faire…( Pas cons les mecs ) .

5) De 8 heures à 20 heures, les radios françaises sont dans l’obligation de passer sur leurs ondes 70% de musique exclusivement française

…….

6 ) À Paris, une poubelle est considérée comme une arme mortelle par les autorités locales

Les éboueurs sont des sortes de démineurs ambulants, en fait…. Gloire à eux.

7) Aucune boisson alcoolisée n’est officiellement autorisée sur le lieu de travail. Mis à part la bière, le poiré, le cidre et le vin….

 

8 ) Les ovnis n’ont pas le droit d’atterrir à Châteauneuf du Pape

 Une loi mise en place par le maire dans les années 50 pour rassurer les habitants de sa commune et qui est toujours en vigueur parce qu’elle fait partie de l’histoire de la ville.

9) A Laigneville dans l’Oise, il est interdit de mourir chez soi

Mais promis, si ça  arrive le mort  n’ira pas en prison. En fait, cet arrêté municipal a été créé pour alerter sur les déserts médicaux, gros problème dans le coin.

10) Jusqu’en 2012, toute femme désirant s’habiller en homme devait en demander l’autorisation officielle auprès de la Préfecture de police

Enfin, c’est ce que demandait la loi, qu’évidemment personne ne respectait. Reste à savoir pourquoi on l’a abrogée, vu qu’elle n’était pas appliquée.

Le savoir est inutile mais…

…..d’où vient la  » barbe à papa  » ? comment est elle fabriquée etc….barbeapapa

  Comme chacun sait, la barbe à papa est un produit de confiserie confectionné avec du sucre, le plus souvent coloré. Ce sucre est transformé en filaments que l’on enroule autour d’un bâtonnet, jusqu’à former une sorte de boule dont l’aspect fait penser à du coton.

Son histoire  débute en 1897, lorsque William Morrison, dentiste ! , et John C. Wharton, Résultat d’images pour john c. wharton inventeur '' barbe à papa ''confiseur, de Nashville (Tennessee ), inventent une machine pour réaliser une sorte de filage de sucre cristallisé qui, enroulée autour d’un bâton, formera la barbe à papa.

   Ils présentèrent leur  » Fairy Floss  » à l’Exposition universelle de 1904 de Saint-Louis et remporteront ainsi un succès monstre. Malgré un prix de 25 cents l’unité ( somme importante pour l’époque puisqu’elle représente la moitié du prix d’admission à la foire ) ils en vendront 68 655

    Dans les pays anglophones, la barbe à papa est connue sous des noms différents : candy floss (Angleterre), cotton candy (États-Unis), fairy floss (Australie).

   Les machines modernes fonctionnent presque de la même façon que l’originale. La partie au centre de la machine est une sorte de cône qui tourne sur lui-même et dans lequel on verse du sucre et du colorant alimentaire. Un chauffage électrique ou au gaz à la périphérie du cône fait fondre le sucre. Grâce à la force centrifuge, le sucre s’échappe par de nombreux trous minuscules et se solidifie au contact de l’air en formant des filaments et est attrapé dans un grand chaudron de métal. L’opérateur tourne alors un bâtonnet ou un cône dans ce chaudron pour prendre la confiserie qui s’enroule autour.

  Comme la barbe à papa est constituée de filaments très aérés, les portions sont grandes. Un cône de barbe à papa est un peu plus grand que la tête d’un adulte. Plus la vitesse de rotation est importante, et plus les filaments sont fins.

Aujourd’hui, il est possible de trouver dans le commerce des machines à barbe à papa pour le particulier