Les vaches aussi portent un masque…!

Le masque réduit de 32 % les émissions de méthane des vaches. © Zelp

….mais pas contre le corona virus :

….Contre le gaz à effet de serre : l’élevage représente ainsi 14,5 % des émissions d’origine  »anthropique » . Principale coupable : la Fonction de la fermentation. La fermentation permet de produire de l’énergie (sous forme d’ATP) en absence d’oxygène, mais avec un rendement plus faible.

    Une  »start-up  » britannique a inventé un masque qui absorbe le méthane issu des rots des vaches, cause majeure de réchauffement climatique. Un accessoire connecté à une application et facile à utiliser, qui ne semble pas déranger le moins du monde les animaux.

    Start-up basée à Londres. Cette dernière a imaginé un masque pour vaches qui neutralise les renvois de méthane à la source.  » Contrairement à ce qu’on croît, 95 % des émissions proviennent non pas des flatulences, mais des renvois par le museau par le  nez et le système respiratoire . Chez l’Homme, le nez est la seule partie du système respiratoire  » visible  »… Le dispositif, peu encombrant, s’accroche autour de la tête et recouvre le museau pour absorber les renvois de méthane, qui sont oxydés à l’aide d’un  catalyseur en chimie….. Dans le domaine spatial, un senseur stellaire est un dispositif  »optoélectronique  » servant à l’orientation des satellites. » Le capteur détecte la concentration de méthane produite par la vache, et lorsqu’elle atteint un certain seuil, le dispositif est actionné  », détaille Francisco Norris, qui a fondé la start-up avec son frère Patricio en 2017. Le masque réduit de 32 % des émissions de méthane et Zelp vise une réduction de 60 % d’ici l’an prochain. Relié à une application mobile, le masque fournit également des statistiques détaillées sur les émissions et permet de détecter des maladies en amont en mesurant la température de l’animal. Il dispose aussi d’un traceur GPS et se pose facilement.  » La vache s’habitue en cinq minutes  », garantit Francisco Norris dans un email à » Futura  » . Si toutes les vaches étaient équipées de ce dispositif à l’échelle mondiale, cela produirait un impact 1,5 fois plus important contre les gaz à effet de serre….

 » transformateurs de viande  » pourraient être apposer sur les produits et reverser ainsi une prime aux agriculteurs. La start-up cite ses propres enquêtes, réalisées aux États-Unis et au Royaume-Uni, qui montrent que les clients sont prêts à payer jusqu’à 30 % plus cher pour du bœuf à faible taux d’émission. Elle met aussi en avance les bénéfices sur le suivi de santé et la collecte de données permettant l’optimisation de l’alimentation. Des vaches au régime anti méthane .De nombreuses recherches visent déjà à réduire les émissions de méthane des bovins, principalement par la modification du régime alimentaire. La start-up suisse Zaluvida développe, par exemple, un complément naturel composé d’ail et d’écorces d’orange, qui permettrait de limiter les émissions de méthane de 38 % en modifiant la composition bactériologique du Rôle du rumen chez les ruminants…..

P.S : Une start-up ( » jeune pousse ‘) désigne généralement une société technologique en début de vie et à fort potentiel de croissance.. Ces sociétés innovantes, qui font souvent l’objet de levées de fonds, sont soutenues par les investisseurs privés et par l’État à travers la banque publique d’investissement. 

 

Le château de Neuschwanstein…

Il y a environ  134 ans ( le 13 juin 1886 ) , décédait Louis II de Bavière Résultat d’images pour Louis II roi de Bavière,mécène de Wagner Résultat d’images pour Richard Wagneret commanditaire du plus extravagants des châteaux allemands :

…..Ce château se dresse sur un éperon rocheux haut de 200 mètres près de Füssen dans l’Allgäu. Le roi Louis II de Bavière l’a fait construire au 19 ème siècle. C’est aujourd’hui le château le plus célèbre d’Allemagne, visité chaque année par plus d’un million de touristes.

Le château pendant sa construction.

 

Lettre de Louis II de Bavière à Richard Wagner de Guiguère, 13 mai 1868 :

 » Il est dans mon intention de reconstruire la vieille ruine du château de Hohenschwangau près de la gorge de Pöllat dans le style authentique des vieux châteaux des chevaliers allemands, et je vous confesse que je me languis de vivre ce jour (dans 3 ans) ; il y aura plusieurs salles confortables et chambres d’hôtes avec une vue splendide du noble Säuling, les montagnes du Tyrol et loin à travers la plaine ; vous connaissez l’hôte vénéré que je voudrais voir là ; l’endroit est un des plus beaux qu’on puisse trouver, sacré et inaccessible, un digne temple pour l’ami divin qui a apporté le salut et la bénédiction au monde. Il vous rappellera également Tannhäuser (Salle des chanteurs avec une vue du château dans le fond), Lohengrin (cour de château, couloir ouvert, chemin vers la chapelle) ; ce château sera de toute manière plus beau et habitable que Hohenschwangau qui est plus loin vers le bas et qui est profané chaque année par la prose de ma mère ; ils auront leur vengeance, les dieux profanés, et viendront vivre avec nous sur les hauteurs élevées, respirant l’air du ciel.  »

 En 1867, lors d’un voyage en France, Louis II visita le château de Pierrefonds. L’idée de mélanger ce style architectural néo-gothique à celui, médiéval, de la Wartburg en Thuringe donna un résultat  » flamboyant  » .

   Neuschwanstein fut construit sur l’emplacement de deux anciens châteaux-forts, Vorderhohenschwangau et Hinterhohenschwangau. Pour pouvoir élever le château de ses rêves, Louis II fit dynamiter la montagne afin d’abaisser de 8 mètres le socle des anciens châteaux ! Ce n’est qu’après la construction de la route et de l’installation de l’eau courante que la première pierre fut posée, le . Les travaux furent dirigés par l’architecte Eduard RiedelRésultat d’images pour eduard riedel images ( photo ?? )   et décorés par Christian Jank Résultat d’images pour Christian Jank , un décorateur de théâtre. La construction du  » nouveau rocher du cygne  » (traduction de Neuschwanstein) a nécessité des quantités énormes de matériaux, par exemple sur les deux seules années 1879 et 1880 : 465 tonnes de marbre de Salzbourg, 400 000 briques, 3 600 m3 de sable et 600 tonnes de ciment. En 1884, Louis II s’établit dans le palais. Deux années plus tard, après sa mort mystérieuse, le château fut ouvert au public, bien qu’il ne soit pas encore terminé à cette époque

 Le projet initial de Louis II et Riedel était plus ambitieux, mais l’État bavarois décida de ne pas poursuivre les travaux à la mort du roi..

 

Dépôt nazi pour les œuvres pillées en France :

  Pendant la Seconde Guerre mondiale, le château sert de dépôts  : 21 903 objets d’art dont 5 281 tableaux y sont stockés. En 1944, la majorité des œuvres sont transférées par des nazis vers une région plus sûre et cachée dans une mine de sel de la montagne Altaussee. Le 28 avril 1945 l’Armée américaine atteint le château. Malgré les transferts, 1 300 tableaux des musées de Bavière et de nombreuses œuvres saisies en France s’y trouvent encore, ainsi que toutes les archives de l’ERR. Le film américain Monuments Men retrace l’action du groupe Monuments, Fine Arts, and Archives program chargé de retrouver les œuvres d’art volées par les nazis, notamment au château de Neuschwanstein.

( vue aérienne )Vue du château et .du Marienbrücke (pont de Marie).( Salle du trône )