» Hans , un cheval surdoué  » ?…..

C’est une histoire  » un peu folle  » ? !  que celle de Clever Hans, Hans le malin  ( Kluger Hans en allemand ), un cheval ‘ intelligent  » capable de pratiquer les mathématiques.

    Un équidé probablement Trotteur Orlov (ou pur sang arabe selon les sources) éduqué par Wilhelm von Osten, professeur de mathématique durant une dizaine d’années au calcul et à la lecture.

Clever-Hans-Hans-le-malin-un-cheval-intelligent-capable-de-pratiquer-les-mathematiques-1 Clever Hans, Hans le malin, un cheval intelligent capable de pratiquer les mathématiques

 ( illustration /vieille photo trouvée sur la net )

 

L’animal était , parait il ,capable de répondre à toutes sortes de question, hochant la tête pour des oui ou non ou tapant du sabot pour énumérer des chiffres.

Quand von Osten demandait combien font 2/5+1/2, Hans tapait 9 fois du sabots, puis 10 pour indiquer 9/10.!!!!!?
Si il demandait  les facteurs de 28, il tapait consécutivement 2,4,7,14,28.!!!!

Clever-Hans-Hans-le-malin-un-cheval-intelligent-capable-de-pratiquer-les-mathematiques-2 Clever Hans, Hans le malin, un cheval intelligent capable de pratiquer les mathématiques

Des aptitudes qui ne se limitaient pas aux chiffres mais à d’autres domaines puisqu’il était capable d’épeler des noms, de connaitre le calendrier , donner l’heure de la journée etc…!

Un développement mental équivalent à celui d’un enfant de 13/14 ans qui a défrayé la chronique en Allemagne et a amené le Conseil de l’Éducation de Berlin a institué une commission pour juger les capacités réelles de l’animal et définir s’il y avait fraude.

Une première commission composée de 13 personnalités en 1904 a établi la bonne fois de Wilhelm von Osten et de Clever Hans. Autant qu’ils pouvaient en juger, les capacités mentales de Hans étaient réelles.

Clever-Hans-Hans-le-malin-un-cheval-intelligent-capable-de-pratiquer-les-mathematiques-3 Clever Hans, Hans le malin, un cheval intelligent capable de pratiquer les mathématiques

Cette commission a toutefois délégué l’évaluation à Oskar Pfungst, un jeune psychologue qui travaillait dans le laboratoire de Carl Stumpf, directeur de la commission.

Pfungst va mettre en place toute une série de test pour percer le mystère de Hans le malin, notamment un test dans lequel ni le cheval, ni l’interrogateur ne connaissent la réponse à la question posée.

Clever-Hans-Hans-le-malin-un-cheval-intelligent-capable-de-pratiquer-les-mathematiques-4 Clever Hans, Hans le malin, un cheval intelligent capable de pratiquer les mathématiques

 Le  » malheureux  » équidé échouera aux tests dans trois cas principaux : 
1) quand il ne voit pas son interrogateur ;
2) quand la distance avec ce dernier augmente ;
3) quand le questionneur ne connaît pas lui-même la réponse à la question.

Clever-Hans-Hans-le-malin-un-cheval-intelligent-capable-de-pratiquer-les-mathematiques-5 Clever Hans, Hans le malin, un cheval intelligent capable de pratiquer les mathématiques

Malgré la bonne foi de Wilhelm von Osten, il devenait évident que celui-ci et tous ceux qui croyaient fortement dans ce cheval intelligent avaient été bernés par l’aptitude de l’animal a détecter des signaux subtils chez les humains.

   Un fin observateur captant des indices inaccessibles aux hommes comme la dilatation des pupilles ou des narines et autres rictus ou sons.

Clever-Hans-Hans-le-malin-un-cheval-intelligent-capable-de-pratiquer-les-mathematiques-6 Clever Hans, Hans le malin, un cheval intelligent capable de pratiquer les mathématiques

 Des aptitudes étonnantes auxquelles le cheval donnera son nom, le  »clever hans effect » (   » phénomène de Hans le malin  » )

   Son propriétaire sortira blessé de cette aventure, en voulant au psychologue Oskar Pfungst mais également à Hans (de l’avoir berné) qu’il vendra à un bijoutier, Karl Krall, avant de mourir peu de temps après en 1909.

wilhelm-von-osten Clever Hans, Hans le malin, un cheval intelligent capable de pratiquer les mathématiques

 Si le cheval connaîtra une brève seconde période de gloire sous la tutelle de Karl Krall, il connaîtra ensuite une fin plutôt malheureuse, recruté comme cheval militaire en 1914, probablement tué au front en 1916 et consommé par les soldats

    Cependant , l’animal restera  célèbre, pour ces facultés d’analyse particulières, une célébrité donc bien différente de celle de  » Mike le poulet sans tête  ».