» Prendre ses jambes à son cou  » ?

Origines de cette expression ?

Qui , comme chacun sait signifie : S’enfuir très vite

Quand on appelait  » quilles  » les jambes d’un homme, on appelait aussi jambes les quilles qui servaient au jeu et, lorsqu’une partie était terminée, on enfermait ces jambes ou quilles dans un sac et on s’empressait de s’en aller, le sac étant suspendu sur les épaules.

Cette expression paraît fondée, d’après Bescherelle, partant du fait que, dans la rapidité de la fuite, la tête, jetée en avant du corps, à l’air de se mêler au mouvement des jambes.

Illustration :  »France pittoresque  »

   Chez les Anglais cette expression  est exprimée à peu près de de la même façon :  »To go neck and heels together  », ce qui signifie :  »Aller cou et talons ensemble  », parce que lorsqu’on a pris ses jambes à son cou, les jambes et le cou doivent être réunis ?.

    Les Allemands s’expriment ainsi :  »Kopf über, Kopf unter laufen  », ce qui veut dire : Courir la tête tantôt dessus, tantôt dessous ou  encore :  » Die beine in die hand nehmen », ce qui signifie : Prendre ses jambes dans sa main, car pour prendre et mettre ses jambes à son cou, il faut employer les mains.
Comme conclusion, on peut dire que prendre ses jambes à son cou dont le sens a été évidemment altéré au XVIIe siècle, veut dire tout simplement plier bagage, et, par métonymie (figure de rhétorique qui permet de prendre le conséquent pour l’antécédent), s’en aller ou partir.

La Fontaine de Trevi ?

La fontaine de Trevi…

A l’emplacement de ce qui qui allait devenir la fontaine de Trevi, la plus célèbre de Rome, s’élevait déjà durant l’antiquité une petite fontaine qui accueillait les eaux de l’Aqua Virgo ou Aqua Vergine. Les eaux de la lointaine rivière étaient conduites jusqu’à ce lieu, par un aqueduc construit du temps de l’empereur Octave-Auguste, par Agrippa, en 19 avant J.-C.Elle permettait d’alimenter en eau le quartier. Mais le projet de construire une œuvre monumentale fut confié, bien plus tard, par le pape Urbain VIII à Bernini (Le Bernin). Mais à la mort du pape, le projet fut abandonné. C’est au 18e siècle, que Nicolo Salvi éleva l’actuelle fontaine de Trévi (1732-1751).Le nom de Trevi est incertain et supporte trois hypothèses : . Ce nom dériverait, selon les uns, d’une certaine “Trevi”, jeune fille de la campagne romaine, qui aurait indiqué à des légionnaires assoiffés l’emplacement de cette source….La fontaine de Trevi est emblématique de Rome. Elle fait partie des incontournables visites. Aussi, en saison touristique, les visiteurs de toutes nationalités envahissent la place.

Les sculptures de la fontaine de Trevi ne sont pas anodines. Comme tout l’art baroque, elles sont chargées de sens mais qui le sait ?

Les sculptures de la fontaine de Trevi :

sculptures de la fontaine de Trevi

La fontaine de Trevi possède une monumentale façade, soutenue par 4 colonnes et surmontée des armes du pape Clément XII.

Les sculptures de la fontaine de Trevi en façade

sculptures de la fontaine-de-trevi_abondance-3
sculptures de la fontaine-de-trevi_salubrite-4

La façade met en valeur 2 statues dans des niches :
celle de l’Abondance (visible de face, à gauche) et de la Salubrité (visible de face, à droite), toutes deux sculptées par Filippo della Valle.

Au-dessus, 2 bas-reliefs représentent la jeune fille découvrant la source (de face, à droite) et le général et homme politique Agrippa, constructeur de l’aqueduc (de face, à gauche).

Les autres sculptures de la fontaine de Trevi

Devant la façade, au centre, s’élève la statue du dieu Océan, par Pietro Bracci. Rome1.com a jugé que cette sculpture à elle-seule mérite un développement pour en découvrir le sens. Elle est présentée en détail dans l’une des pages de la fontaine de Trevi à Rome.

L’attention du visiteur est souvent capté par les cascades ou le souvenir cinématographique qui se rattache  la fontaine de Trevi, au détriment des sculptures. Mais, quel dommage de ne pas “lire” ces œuvres qui donnent tout son sens à la fontaine de Trevi mais aussi sont révélatrices de l’époque baroque.
Ces sculptures sont indissociables de la fontaine de Trevi, comme l’eau est indissociable de la vie.

Les légendes de la fontaine de Trevi sont, pour certaines connues de tous. Non seulement la fontaine de Trevi est grandiose et mérite le détour, mais elle est auréolée de légendes en effet et jouit d’une réputation particulière qui attirent les foules de touristes, d’amoureux et de superstitieux.

Légendes de la fontaine de Trevi :

légendes de la fontaine de trevi

Parmi les légendes de la fontaine de Trevi, l’une d’elle la crédite de l’eau la plus savoureuse de Rome. Et qui en boit, serait obligé d’en boire à nouveau et donc, de retourner à Rome.

Les légendes de la fontaine de Trevi attirent les badauds

Tous les jours, des milliers de badauds jettent donc des pièces, que les pouvoirs publics récupèrent au matin. Ces piécettes servent à l’entretien de la fontaine.

La fontaine de Trévi est constamment envahie de touristes. C’est un peu dommage car en été, on ne peut pas facilement se déplacer pour l’apercevoir sous plusieurs angles, ce que pourtant, elle mérite.

C’est la fontaine dans laquelle se baigna Anita Ekberg dans le film La dolce vita de Fellini. C’est finalement cette présence magique qui a donné ses lettres de noblesse et sa plus belle légende à la fontaine de Trevi.

avatar

N.Calvi

Que deviennent les pièces jetées dans la fontaine de Trevi à Rome ? En plus de faire un vœu, jeter une pièce dans l’eau  » fera de vous une homme bon  » !

Que deviennent les pièces jetées dans la fontaine de Trevi à Rome ? En plus de faire un vœu, jeter une pièce dans l’eau fera de vous quelqu’un de bon !

L’idée de jeter une pièce dans une fontaine et faire un vœu est devenu quelque chose de banal, mais il est particulièrement romantique de le faire à la Fontaine de Trévis à Rome.

En effet, c’est une légende qui pousse des millions de touristes à jeter une pièce dans la Fontaine de Trevi par-dessus leur épaule. Mais que deviennent les pièces ? Depuis le temps, une montagne de pièces se serait formée dans le bassin. Voyons où finissent ces pièces, ramassées plusieurs fois par semaine par des employés de la ville…

Fontaine de Trevi, Rome

Pourquoi jette – t on des pièces dans la fontaine ?

La légende proviendrait du film  » La Fontaine des amours  » (1954) : jetez une pièce (le dos tourné au bassin) dans la célèbre Fontaine de Trevi, considérée comme la plus belle fontaine baroque de toute l’Italie, et vous serez assuré de visiter Rome à nouveau.

La légende va même plus loin que ça et dit qu’en jetant deux pièces au lieu d’une, vous vous assurerez de trouver l’amour et trois, de vous marier.!!!

Mais où vont les pièces de la Fontaine de Trevi ?

La Fontaine de Trevi a tout d’une attraction  » attrape-touriste  » , mais des millions de visiteurs affluent chaque année sur ce lieu datant du milieu du 18ème siècle pour participer à cette tradition. En fait, dit on ,la fontaine se remplit si vite de pièces que les employés de la ville de Rome balayent chaque soir le fond du bassin pour collecter le butin de la journée.

1,4 million d’euros récoltés chaque année dans la fameuse fontaine

Au cours de l’année 2016, 1,4 million d’euros ont été récoltés et ont été donnés à Caritas, une association caritative catholique qui soutient des causes mondiales liées à la santé, aux secours en cas de catastrophe, à la pauvreté et aux migrations.

Chaque jour, 3835 € sont jetés dans la fontaine de Trevi, soit 26 923 € par semaine !

Une routine bien encadrée :

Chaque matin, avant l’arrivée des touristes, la circulation de l’eau est coupée. La fontaine est nettoyée à la brosse et les pièces sont rassemblées, à l’aide de longues perches, et récoltées par aspiration, sous la surveillance de la police.

Les pièces collectées sont nettoyées, pesées, comptées et livrées à Caritas. L’organisation utilise l’argent pour de nombreuses initiatives de charité : 27% de la somme repêchée sert au financement d’un supermarché gratuit pour les familles en difficulté, 32% au financement de programmes d’insertion sociale, 8% pour les cantines de la Caritas et 31% pour ses structures d’accueil.

Pièces ramassées dans la fontaine de Trevi à Rome

Avant d’être aspirées, les pièces sont rassemblées au centre de la Fontaine de Trevi

En 2005, 500.000 € par an étaient collectés dans la fontaine. En 2016, ce nombre a presque triplé pour atteindre 1,4 million d’euros. Mais l’argent n’est pas la seule chose que l’on trouve dans la fontaine. Parmi les pièces, on trouve souvent d’autres objets comme des lunettes, des porte-clés, des médaillons religieux et même des prothèses dentaires d’après un membre de l’association Caritas.

Pièces ramassées dans la fontaine de Trevi à Rome

Les pièces sont ensuite récoltées et placées dans des sacs sous la surveillance de la police

L’accès à la Fontaine de Trevi est gratuit mais si vous prévoyez de visiter les autres monuments de Rome comme le Colisée, le Forum Romain ou encore le Vatican là , prévoyez de l’argent ( pris dans la fontaine ? hooooo ! )

P.S : Avec des dimensions de 20 mètres de large et de 26 mètres de haut, la Fontaine de Trevi est également la plus grande fontaine de Rome.