Un  » léger  » sourire ..pour finir..

   Une dame âgée va à l’église et confesse au curé qu’elle a fait une bêtise…..

confessionnal

Le curé lui demande quel péché elle a fait ? 

Elle répond : Pendant la guerre , j’ai enfermé un juif dans ma cave ….

Le curé :  » C’est génial , ce n ‘ est pas un péché , vous l’avez sauvé d’une mort atroce !  »

La dame :  » Mais je lui demandais l’équivalent de 600 euros en francs de l’époque par mois  »

Le curé :  » Effectivement , ce n’est pas gentil , mais grâce à vous il a échappé à la mort  »

La dame :  »  Ben……Je ne lui ai toujours pas dit que la guerre était finie  » !

Origines insolites des marques …..

Suite…………( même si ce sujet  » rasent  » mes éventuels lecteurs )

La marque  » Petit Bateau  » :

 » Petit bateau  » est connue aujourd’hui pour ses publicités mettant en scène des enfants joueurs . Ce que l’on sait moins, c’est que l’entreprise s’est inspirée des vêtement de l’armée ! La marque existe depuis 1893 , à Troyes sous le nom de  » Valton et fils  » .C’est à l’occasion de la première guerre mondiale que l’entreprise connait sa première innovation notable ..

Au début du 20ème siècle, l’usine produit des sous-vêtements de l’époque dont des caleçons longs pour hommes …Quand la guerre éclatent , la société fournit l’armée française …( ces caleçons sont en laine , grattent , mais descendent jusqu’aux jambes et tiennent chaud ; même le marchal Joffre , dit on en portait ! )

Une fois la guerre finie , les Valton se demandent ce qu’ils vont bien pouvoir faire de leur stock de caleçons !     C’est alors que P.Valton entend son épouse chanter la comptine  » maman , les petits bateaux qui vont sur l’eau ont ils des jambes  » => Il pense soudain à couper les  » jambes  » des caleçons longs , inventant ainsi la culotte moderne avec des élastiques à la taille et aux cuisses . La marque  » Petits Bateaux  » nait  officiellement en 1920 et les culottes ont un succès  » fou  » . Le lien entre la marque et le soldats se recrée lors de la seconde guerre : En 1944 , les soldats américains débarquent et participent à la libération de la France .La population découvre alors , via cette armée U.S , la …modernité …( Ils mangent des fruits en conserve , mâchent des chewing – gum et fument / ditribuent des cigarettes blondes )   Dans les villes encore intactes , ces soldats sont adulés , acclamés ….par les Français  dont la famille Valton …Les Valton remarquent que les soldats portent un uniforme facile à porter avec un tee-shirt à  encolure large qui leurs permet d’enlever le vêtement sans ôter le casque . Les dirigeant de  » Petit Bateau  » font aussitôt le parallèle avec les enfants  : Plutôt que de les retourner sur le ventre et sur le dos pour les habiller  , on pourrait enfiler leurs vêtements par la tête ! Pour çà , il faut agrandir les cols comme ceux des soldats . ( C’est ce qu’on appellera  » l’emmenchure américaine  » ) 

Dans les années 80 , l’entreprise adapte cette emmenchure américaine à ses premiers bodies en ajoutant des boutons – pression à l’entrejambe des vêtements . 

Après une chute de ses ventes , l’entreprise est rachetée , mais aujourd’hui , Petit Bateau continue à vendre des bodies et des culottes pour enfants et ….adultes . 

P.S : Ironie du sort : L’ainé des créateurs mourra dans un naufrage  pendant la guerre !

Pause publicité  » petit bateau  » :

 

 

 

 

Pâques ( vu par un mécréant )?

 Oeufs, cloche, chocolat : d’où viennent les traditions de Pâques  ?

     En ce week-end de Pâques, les enfants attendent avec impatience les cloches (ou le lapin) et leur cargaison de chocolats.
Pour les croyants, Pâques est un événement au cœur de la foi chrétienne. Mais pourquoi offre-t-on des œufs, du chocolat et que viennent faire cloches et lapins dans l’histoire ?

  Une fête religieuse mêlée aux traditions païennes

  Dans la religion juive, Pessa’h, la Pâque juive, commémore l’exode des Hébreux hors d’Égypte, emmenés par Moïse. Lors de leur premier repas d’hommes libres, ils ont sacrifié un agneau, animal sacré en Égypte. Cette viande est depuis consommée par les Juifs à l’occasion de Pessa’h.

  Pour les chrétiens, Pâques est également un des évènements principaux du calendrier, symbolique de la vie après la mort. Ce jour-là, ils célèbrent la résurrection du Christ, après sa crucifixion, le Vendredi saint. Pâques met aussi fin à la période de carême, qui dure quarante jours. On retrouve des similitudes avec Pessa’h, notamment l’agneau. Pâques porterait ce nom car selon les Évangiles, la mort du Christ aurait eu lieu pendant la fête de Pessa’h. On retrouve également Pâques dans les traditions païennes : c’est une période de renouveau, avec l’arrivée du printemps.

L’origine des œufs de Pâques :

  En chocolat, en sucre, peints ou encore cuits oeufs Pâques: l’œuf est le symbole de la fête de Pâques. Chez les Égyptiens, les Perses et les Romains notamment, l’œuf est un symbole de vie, que l’on s’offrait au printemps. Plus largement, poules et poussins ont également revêtu la même symbolique.

   Au Moyen-Âge, l’Eglise a interdit de manger des œufs pendant le Carême : ils étaient conservés jusqu’à la fin du jeûne, puis décorés. C’est au XVIIIsiècle que l’on a eu l’idée de vider les œufs pour les remplir de chocolat pour marquer la fin du jeûne et du Carême. Cette tradition est encore très présente dans certains pays, comme en Allemagne. Les premiers œufs tout en chocolat sont apparus au XIXsiècle, grâce au progrès des techniques permettant de travailler la pâte de cacao et aux moules proposant des formes de plus en plus variées.

Pourquoi les cloches ou les lapins ?

      Depuis plusieurs siècles, il est interdit de sonner les cloches des églises catholiques entre le Jeudi saint et le dimanche de Pâques, en signe de deuil. Une tradition que l’on retrouve notamment en France, en Belgique ou en Italie.

    On a alors raconté aux enfants que les cloches allaient se faire bénir par le Pape à Rome  . En rentrant, elles viennent carillonner et déposent au passage dans les jardins les fameux œufs en chocolat tant attendus par les enfants. En Allemagne et dans l’est de la France, c’est un lapin (l’emblème de la déesse Ost Ara, symbole de fertilité et du printemps dans la tradition païenne germanique), aux États-Unis, un lièvre… On trouve aussi des coucou ou des cigognes : le généreux donateur de chocolat peut prendre d’autres formes.