Chez Manu……….

   Comme je l’écrivais , j’ ai passé la soirée chez Emmanuel . J’ai donc enfin rencontré /vu  Bérénice ! 

En quelques mots, je dirais qu’elle est sympathique ……Physiquement : Tout à fait différente de Lise ( plus grande , blonde ….etc…..) .

  Bien sur , j’ai vu Camille….Camille qui fait des caprices  (  » je ne veux pas me laver et mettre mon pyjama « ,  » j’ai pas faim  »  » Attends je veux encore jouer avec  » pappy  » ( çà , à chaque fois j’y ai droit : Jouer avec elle dans sa chambre !! …..elle ne  » cède  » que devant mes menaces : « Si tu continues,  » pappy  » ne viendra plus , je n’aime pas les petites filles qui n’obéissent pas à leur papa  » etc…. Finalement , nous avons mangé  ( de la viande  » en sauce  » et du riz ) assiette repas: Très bon ! Une fois Camille couché ( après un gros câlin ) , je suis rentré , sans difficulté ( pour l’itinéraire lol ) 

P.S : J’ai demandé  » en douce  » à Camille  ce qu’elle pensait de Bérénice :  » Elle est gentille , je l’aime bien et papa aussi , il l’aime beaucoup je crois  » m’ a – t – elle répondu ……

J’ ai aussi demandé à Manu s’il venait manger demain , il ne vient pas ( En fait, il ne vient le mercredi que par habitude maintenant qu’il habite près de chez moi ! ) pffff…..

Voilà , maintenant, pose télé ;  » The Call »

( déjà vu je crois ) puis ……Je repasse certainement ….

Des salades ?

  Parce que j’ai l’impression que ces derniers temps , mon fils ne me dit pas tout :  » il me raconte des salades  » ?

Pourquoi dit-on « raconter des salades » ?

« Raconter des salades »  comme chacun le sait ,consiste à dire des mensonges. Il ne s’agit pas de simples petites contre-vérités mais plutôt d’un mélange complexe d’histoires ou de ragots plus ou moins vraies.

     Cette expression, métaphore culinaire, daterait  du XIXe siècle.

    Elle compare une salade, c’est à dire un assortiment d’ingrédients divers qui combinés donnent un résultat agréable au palais, à un ensemble d’histoires, fausses nouvelles, inventions proférés avec humour ou excuses et présentés le plus souvent de façon convaincante pour mieux les faire passer auprès d’un interlocuteur.

   Tous ces ingrédients associés font une salade composée parfaitement assaisonnée pour être avalée sans difficulté.

 Après tout, dans certains cas ne vaut-il pas mieux raconter des salades pour faire avaler des couleuvres ?!

 Et pourquoi dit on  » faire avaler des couleuvres  » ?