Odeurs….?????

Pourquoi dit on  » être en odeur de sainteté  » ?

   L’expression être « en odeur de sainteté » signifie être apprécié par les autres. Elle plus souvent utilisée  dans sa forme négative. Celui qui n’est pas en odeur de sainteté est mal vu.

     Ici l’odeur est une métaphore qui désigne une impression favorable ou défavorable produite par un individu sur autrui.
  Au XVIe siècle on utilisait déjà la formule “être en bonne / mauvaise odeur” pour désigner une personne qui faisait bonne ou mauvaise impression.
    L’expression telle que nous la connaissons  serait , apparue un peu plus tard, au XVIIe siècle évidemment, dans le domaine religieux: On disait à cette époque, qu’une fois morts les saints sentaient bon. Ils dégageaient, disait-on, une si bonne odeur qu’il était facile de les distinguer du commun des mortels. On est même allé jusqu’à préciser que leur odeur se rapprochait de celle de la rose. A quoi était-elle due ? A leur vie passée, exemplaire, dont la récompense divine était d’échapper à l’odeur de putréfaction.?
  En réalité ,au Moyen Age, les personnes de haut rang social étaient embaumées avec différentes essences et huiles, ainsi que de l’encens. Il se pourrait donc que cette pratique explique l’apparition de l’expression dans le langage.

 

Une autre odeur :   » çà sent le sapin » :

   Elle signifie bien sûr que la mort est proche. Elle daterait du XVIIe siècle, à une époque où le sapin servait à fabriquer des cercueilscercuiel. Et donc si son odeur nous chatouille les narines c’est que la fin arrive. A noter qu’au Québec on dit « se faire passer un sapin », mais cela n’a rien à voir. Le sens ici est « se faire avoir » car le sapin-baumier, utilisé comme sapin de Noël, a une valeur commerciale très faible.

 

Camouflage

  Certains journalistes  prétendent que l’armée des Etats Unis travaillait dans les années 2015 sur des projets visant à rendre les GI invisibles camouflage! Des entreprise privées auraient été invitées à proposer des  » systèmes de camouflage portables  » qui permettraient aux soldats de changer de couleur en fonction de l’environnement , un peu comme les caméléonscaméléon . Ceci parait invraisemblable , mais çà pourrait devenir réalité  , en effet la technologie dans ce domaine est déjà assez avancée . Bien entendu , il n’est pas possible de rendre les troupes complètement invisibles ,mais  » on » pourrait sans trop de difficultés les transformer en  » ombres de couleur  » ombre 1grâce à des tenues de camouflage intelligentes , un moyen de rendre les hommes assez invisibles pour des opérations militaires ….

Info ou intox ? 

La fête des omelettes …..

Fête ou légende ?

  En tous cas c’est un ancien préfet des Hautes – Alpes qui en parle  dans un ouvrage paru en 1848 . Le Valgaudemar est une vallée très encaissée  valléede ce département . Dans le hameau des Andrieux , les rayons du soleil n’arrivent plus pendant 100 jours d’hiver ..Ce n’est que vers le 10 février que l’astre solaire vient rendre sa lumière ! On comprend que ce jours soit l’objet de réjouissances . 

  Dès que la nuit a disparu , que l’aube se répand sur le sommet des montagnes , quatre bergers annoncent cette fête au son de trompettes et autres instruments ..Ensuite, ils se rendent chez le plus âgé des habitants qui préside à la cérémonie ( il porte alors le nom de  » Vénérable  » ) vieillard….Suivant ses ordres , les quatre berger recommencent leur fanfare prévenant ainsi les habitants qu’il est temps de préparer une omelette . Chacun s’empresse alors d’exécuter les ordres du  » vénérable  » . Ensuite, ils se rendent sur la place où ils sont reçus par les acclamations des habitants ..Le vénérable se place au milieu d’eux et, après qu’il leurs ait rappelé le but de la fête , tous forment une chaîne et exécutent une farandole farandole, leur plat d’omelette à la main .   Le vénérable donne alors le signal du départ . Les berger continuent leur  » fanfare » , et l’on se met en marche pour se rendre sur la pont de pierre qui qui se trouve à l’entrée du village pont . Arrivé là , chacun dépose son omelette sur les parapets du ponts et on se rend dans le pré voisin où les farandoles ont lieu jusqu’à ce que le soleil paraisse . Dès que la lumière de l’astre solaire commence à les éclairer , les danses finissent et chacun va reprendre son omelette pour l’offrir au soleil …..Le vieillard élève son plat vers l’horizon . Dès que ses rayons sont répandus sur tout le village, le Vénérable annonce le départ et tous repartent dans le même ordre . 

On accompagne le vénérable chez lui ; après quoi chacun se rend dans sa famille pour y manger l’omelette omelette . Ainsi se termine la fête , où président la gaieté et les amusements les plus purs , qui fait le bonheur des habitants du hameau , puisqu’ils revoient le soleil qui fertilise leurs champs , les réchauffe , amène la joie et l’espérance ….embellit le monde …!soleil

  Fête ou légende , c’est l’occasion pour les habitants de se réunir , oubliant les tracas , disputes de l’année … 

 

Lapsus…..

  Je me suis fait opérer d’un hernie fiscale », « J’ai très mal au prépuce solaire », « J’ai failli faire une conclusion intestinale »… Découvrez le top des perles des urgences !

 

Sexe : lapsus révélateur…
– « Je désire être examiné à la radio car j’ai très mal au prépuce solaire »
– Lors d’une admission aux urgences, l’infirmière demande à la patiente son niveau d’autonomie : « Ah je fais tout toute seule, mais j’ai eu un cancer du côlon il y 20 ans et depuis je suis sodomisée » (stomisée)
– Un médecin des urgences dit à une patiente qui souffre de reflux gastro-oesophagien : « Votre médecin traitant vous a donné un traitement anti-acide ? » « Oui, de l’orgasme » (à la place d’Ogast)…
– « Vous auriez des préservatifs pour les doigts ?