Pensée ….hommage à une grande âme,à une grande dame

Notre amie est partie …..Anita c’était son prénom…..D’ Amour elle rayonnait ….De magnifiques poèmes ,elle écrivait…Alors pas de grand discours ; simplement un extrait d’un de ses écrits :Poésie que je qualifie de « prémonitoire »….

Extrait de son recueil  » D’une âme à l’autre » :

 » Un dernier souffle »

Je n’aurai pas le temps de remettre ici bas

Sur le papier froissé,mes histoires passées

Mes rêves et souvenirs ,mes vieilles peurs fanées

Car si demain s’arrête ,alors je m’en irai

Le coeur bien à la fête et l’esprit allégé….

La vie va s’arrêter ,rien ne sert de pleurer

Car le temps de pleurer est déjà dépassé

Il en reste à aimer,un peu plus chaque jour

Trouver un nouveau souffle et le laisser vibrer

Sur les cordes du vent qui va tout emporter.

Regardez- moi  danser,vibrer et m’amuser

C’est ma dernière danse,alors applaudissez

Et avec moi ,riez,je vous entrainerai

Dans un sillon sans fin où la mort tout au bout,

N’aura pas d’autre issue que de nous regarder

Car de ce grand mystère que fut ma vie ici

Je tromperai encore un peu plus l’illusion

Celle qui,à foison,nous entraine en ses fonds

Où pour perdre raison,elle nous étourdi

En nous éparpillant au milieu des saisons.

12 réflexions sur “Pensée ….hommage à une grande âme,à une grande dame

  1. Francis
    superbe hommage que tu lui rends là à notre Anita
    en y mettant un écrit fort de sa propre plume
    elle est un ange à présent et elle restera une poétesse pour encore très longtemps
    merci pour anita Francis
    Adieu Anita…
    bien à toi mon ami

  2. Merci Francis, Tu as choisi le dernier souffle, ….Elle avait bien senti..
    Des pensées d’apaisement et de tendresse envers Toi, Cher Francis. Je t’Embrasse très fort.
    Ainsi que Toi Gaël.
    Soyez Biens.

    Je tape la suite de ce très Fort et Puissant Ecrit d’Anita , Merci Francis de l’avoir choisi. Elle avait tant à Dire, à Donner, à Ecrire.. Elle avait fait Beaucoup, mais commençait à peine…

    suite de « Un dernier souffle »


    La Vie s’est bien moquée de mes airs trop sérieux
    En me jouant des tours, je me suis évadée
    De ses nombreux méandres aux abords des chemins
    Qu’elle ouvrait chaque jour et fermait chaque nuit
    pour troubler un peu plus mon esprit affamé

    Chaque Instant fut caresse et je me souviendrai
    De toute la tendresse offerte à l’infini
    Dans la rosée si tendre où dans les larmes chaudes
    Les odeurs chatoyantes et les printemps bougons
    La Vie n’a eu de cesse à régaler mon âme

    Mais je vais la quitter ma délicieuse Amie
    Ma Terre bien-aimée et retrouver mon Ciel
    Celui de mes aïeux, les sages merveilleux
    Qui m’ont poussés jadis à rejoindre l’espace
    Où vivre une expérience, une histoire d’humain

    Je vais reprendre un souffle et puis abandonner
    A l’Amour infini le soin de m’élever
    Déjà mon coeur chavire entre deux tourbillons
    La peur et cette envie de perdre en densité
    Me rendra bien plus belle en libérant mon âme

    Mon chemin se dessine et je prend un élan
    Loin de vouloir briser la chaîne de l’Amour
    Je vais tout emporter, mes chagrins et mes peines
    Et puis les transcender, là-haut, loin de ma Terre
    Voici ma révérence, un beau jour pour mourir
    Un beau jour pour écrire, une histoire sans fin

    ___________________

    Merci mon Ptit Père, Anita restera dans nos coeurs.
    Je rajoute le lien de ton hommage, (sur mon blog)aux liens déjà Unis grâce à notre Belle Amie.

    Des bisous à Toi, à Vous.

  3. je ne connaissais pas cette dame, j’ai vu des billets sur elle et une photo chez Marie, je comprend la douleur de ses amis sur le net et aussi la tristesse de sa famille
    je sais pas quoi dire, je suis en plein dedans comme tu le sais, c’est un moment lourd dur
    bisous

  4. Je ne connaissais pas Anita, mais ce qu’elle écrit dans ce poéme est d’une force
    et d’une lucidité rares .cette personne devait être très attachante et elle laisse sans aucun doute un grand vide dans la vie de ses amis.
    amitiés.

  5. Magnifique poème que celui aussi , merci il y en a tant , merci Marie d’avoir mis la suite aussi , je crois qu’aujourd’hui on a bien pensé à elle , mais tous avec tellement de beau dans le coeur , je laisse ce poème là , que j’aime beaucoup aussi :

    LIBERTE

    Offre au mot Liberté, des saveurs inconnues
    Chemins inhabités, ou grandes avenues
    Invente ou bien recrée, de force soutenue
    Tes grands rêves asséchés de tout leur contenu

    Ta chère Liberté a besoin de voyage
    De nourriture ailée, de parures volages
    De ton corps habité par ses parfums sauvages
    D’enivrer tes pensées de ses puissants outrages

    Dans ce monde inconnu pose-toi sur ses flots
    Ne la perds pas de vue, jette toi dans ses eaux
    Offre ton être à nu, lave-le de ses maux
    Si tu te sens déçu, c’est qu’elle est dans ton dos

    La Liberté vois-tu, portera vers le haut
    Tes idées farfelues, cachées dans leur noyau
    Car elle est l’inconnu, de ton âme joyau
    Son chemin est ténu mais son goût « Renouveau »

    Tu la chérissais tant, surtout dans ta prison
    Sont goût impermanent, ses saveurs, ses saisons
    Bousculaient gentiment le chœur de tes moissons,
    Et puis l’enfermement au nom de la raison

    Apprend à revenir, à entrer dans sa ronde
    En nommant tes désirs tu souffles sur ses ondes
    Qu’elle aime à t’étourdir, n’en fais pas tout un monde
    Offre-toi l’avenir, ne perds pas ses secondes

    Tu cries, tu es envieux, mais tu as de la chance
    Car là-haut sous les cieux, elle a goût de constance
    Son sourire impérieux en meneuse de danse
    Attire les curieux, ses fruits sont « Abondance »

    Toi tu meurs lentement, de t’en être privé
    Tu vis le mors aux dents, tes élans sacrifiés
    Par cet acharnement à te dire où aller
    Et puis passe le temps et s’en va « Liberté »…

    Mais elle est ton abri, tes allées verdoyantes
    Complice de l’envie, Lumière chatoyante
    Toi qui aime la vie, rends la plus transparente
    Coule-toi dans son lit et qu’elle te sustente

    Quand le mot Liberté, rimera avec Joie
    Ce mot si galvaudé se consolidera
    Son couloir oublié, où se perdent nos pas
    Depuis l’Éternité, nous la ramènera
    © Anita Le Sant
    Bisous Nanar , je crois qu’on se croise un peu là , je vais clic car l’ordi est sur off comme moi , pensées douces !

  6. merci à vous d’être passés ……Anita était une personne comme il y en a peu,sensible,douce avec de l’humour aussi (ce qui explique que je me suis permis ce « jeu » avec « grande dame et grand ‘âme »)
    De ces personnes qu’on oublie pas……

  7. Bonsoir Ajax, je me permets de vous le dire via chez francis, maisIl ne faut pas hésiter, si ça vous « parles » cliquez sur ce lien :

    http://angieantia.wordpress.com/

    vous y trouverez ses textes aussi avec Force et Lucide comme vous le dites.
    amicalement à vous.

  8. Bel hommage Tout en mots, un joli chapelet d’Amis (es), sans croix ni statues.. 🙂 mais en Coeurs Unis pour Une Lumière si Eclairante qu’était Anita. c’est ‘ça’ le Beau aussi. Quelle chance nous avons eu, et ses textes sont là, ils sont partout, elle écrivait tellement, et tant qu’on ne lira pas, à Présent. Mais ceux qui sont là, sont si lumineux, qu’ils seraient dommage de ne pas répandre leurs Lumières afin d’en éclairer encore et encore…
    Je compte bien me mettre à citer du Anita le Sant, à l’avenir, et ce avec grande Joie.

    Douce nuit Francis, je passerai voir plus tard, tous ce que tu as édité, vu que wordpress fonctionnait 🙂 je t’Embrasse, sois Bien, et Tous (es) aussi. Bisoussss
    Merci encore à Anita, qui nous Unis, Ici.
    J’espère que ses proches ont été entourés…

  9. Bonjour mon ptit père,
    Je me permet de coller ceci ici :

    Pour Ceux et Celles qui souhaiteraient faire un don :
    les chèques sont à mettre à l’ordre de :

    ASSOCIATION EQUIPE SOIGNANTE SERVICE ONCOLOGIE.

    et à adresser à l’adresse suivante :

    CENTRE HOSPITALIER BRETAGNE ATLANTIQUE DE VANNES
    20 Boulevard du Général Guillaudot
    SERVICE ONCOLOGIE
    56000 VANNES.

    ps :j’ai eu cette information en appelant directement l’hôpital de Vannes.
    Concernant les dons, je tiens à redire qu’ils ne sont en aucune façon une obligation, comme les parents d’Anita, l’ont précisé.

    Je te souhaite une douce journée, des gros smacks.
    Sois bien.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s